Apocalyptica RPG

Apocalyptica RPG est un forum de jeu de rôle basé sur un univers de science fiction futuriste et sur celui de Leiji Matsumoto.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Protégez Arcadia!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syldrun Hayes
Admin
avatar

Masculin Messages : 71
Date de naissance : 24/12/1786
Age : 230
Emploi/loisirs : Commandant du RBS Arcania

Caractéristiques
Initiative:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Protégez Arcadia!   Sam 20 Nov - 20:21

"Toute autre chose ne relève que du second ordre. Notre principal objectif est de protéger Arcadia, est-ce clair?"

Les officiers acquiescèrent en silence. Hayes se leva de son siège de la salle de conférence et appuya sur un bouton ouvrant un canal audio sur tous les ponts et pour tous les vaisseaux :

"Ici le commandant Hayes. Alerte rouge. Tous à vos postes de combat."

Instantanément, les alarmes retentirent. Tous les marins s'affairaient à leurs tâches. Certaines portions des murs des couloirs s'ouvrirent pour dévoiler une dizaine de fusils lasers et quelques armes de poing. Les soldats vinrent s'y approvisionner sous l'oeil sévère des lieutenants et sergents. Au niveau du pont abritant le noyau énergétique principal, les ingénieurs couraient en tout sens. Certains pianotaient sur des claviers intégrés aux écrans tandis que d'autres activaient le champ de force devant abriter le noyau central de toute agression externe. Dans les couloirs menant aux postes de tirs, les marins s'activaient et s'empressaient de rejoindre leurs postes. Les boucliers externes furent activés et les sabords ouverts. Les artilleurs firent sortir leurs pièces et commencèrent à charger les canons à impulsion. Les canonniers bondirent sur le siège de visée et saisirent leurs codes déverrouillant ainsi le réticule de visée.

Sur la passerelle, les officiers disciplinés accomplissaient leur tâche de façon efficace comme si c'était une routine. Les officiers de science et d'ingénierie procédaient aux analyses de l'intégrité de chacun des systèmes du vaisseau, les officiers tactiques préparaient les armements primaires, autrement dit les phaseurs frontaux et de poupe ainsi que les cinq tourelles de trois canons. Hayes prit place dans son siège de commandant et contempla avec satisfaction la manoeuvre se dérouler. Des échos provinrent des postes audio :

"Batterie 4, prête à tirer."
"Batterie 9, prête à tirer."
"Noyau énergétique protégé et opérationnel."
"Phaseurs frontaux prêts à tirer."
"Boucliers externes activés"


Les différents voix se chevauchaient et seules des oreilles entraînées pouvaient discerner les informations données par les sous officiers. Finalement, après deux à trois minutes de cohue, le calme revint et Félicia, la sylvidre qui assurait le poste de commandant en second annonça d'un ton calme :

"Tous les postes sont près au combat Commandant."

Hayes acquiesça d'un simple hochement de tête. Son coeur battait à la chamade comme avant tout affrontement. Mais c'était la première fois qu'il avait aussi peur et qu'il s'était senti aussi excité. Les rapports alarmants des services secrets Républicains avaient montré à Hayes que les Confédérés étaient déjà au courant de la manoeuvre que lui et Harlock allaient tenter. Malheureusement, ces rapports étaient tombés il y avait à peine dix minutes. Les communications longues portées étaient donc incapables de relayer un message à une telle distance car, bien entendu, la flottille avait parcouru déjà un nombre incroyable de spatio-kilomètres. Bientôt, les trainées blanches qui figuraient les étoiles et qui étaient dues à un déplacement à la vitesse de la lumière s'arrêta.

Le décor qui se découvrit aux membres de la flotte Républicaine était assez lugubre. La Terre n'était plus ce qu'elle était. Le bleu de ses mers et océans avait disparu complètement. Des stations orbitales se trouvaient ça et là, encadrant et protégeant la planète qui fut autrefois la patrie de Hayes. Mais le commandant n'eut pas le temps de laisser divaguer plus longtemps ses pensées. Quelques secondes après leur arrivée, l'Arcania encaissa de plein fouet un tir de canon laser au niveau de la proue, secouant tout l'équipage. Hayes se releva tant bien que mal et donna ses ordres à un rythme rapide et concis. La bataille avait commencé. Le commandant prit toutefois la peine de dire d'un ton grave sur tous les canaux de la flotte :

"Et n'oubliez pas! Protégez Arcadia."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apocalypticarpg.forumactif.org
Officier Confédéral



Masculin Messages : 11
Emploi/loisirs : P.N.J / N.P.C

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Sam 20 Nov - 20:42

Kaylen fut jetée à terre lors d'une secousse particulièrement violente. Afin d'intercepter la petite flottille républicaine, le commandant en second n'a pas jugé utile de mobiliser le gros de la flotte et seuls neuf croiseurs de la Confédération, dont l'Imperial Fist, étaient partis à la rencontre des républicains. Des étincelles jaillirent d'un poste de contrôle mural et brûlèrent légèrement deux officiers qui s'attelaient à vérifier les écrans affichant les statuts des différents postes. Une autre secousse particulièrement violente fit sauter une lampe située à côté de la porte automatisée menant à la passerelle.

"Rapport!" beugla l'officier en second.

La jeune femme pianota rapidement sur son clavier et finit par répondre :

"Nos boucliers sont à soixante pourcents et il n'y a que peu de dégâts internes si ce n'est quelques postes de tirs secoués et d'autres légèrement endommagé. Le noyau énergétique tient le coup."

Dehors, c'était le carnage. Des salves rouges et vertes s'entrecroisaient alors qu'Arcania et Imperial Fist étaient bord à bord. Les canonnades étaient furieuses. Les tourelles de chaque vaisseau crachaient des éclairs malfaisants qui venaient heurter le bouclier adverse dans un grand éclat de tonnerre. Les puissants canons républicains tonnaient sans s'arrêter. En dehors de ce duel, des vaisseaux confédérés pilonnaient de loin leurs adversaires à l'aide de leurs tourelles lourdes. Des explosions se faisaient entendre partout. Des déflagrations dues à des rencontres très violentes entre les lasers et les boucliers à plasma devaient être visibles à des centaines de spatio kilomètres. C'était une guerre totale. La bataille faisait rage et aucune des deux factions n'était prête à laisser l'autre prendre l'avantage. Les canonnades entre les deux vaisseaux amiraux commençaient à se prolonger depuis dix minutes déjà sans que les boucliers ne soient désactivés.

Kaylen sentit ses membres se dérober sous son poids tellement elle était avait peur. Les Confédérés n'avaient jamais affronté de vaisseaux républicains au contact et leur réputation était taillée dans le sang. Les batteries de canons républicaines étaient extrêmement puissantes. De la sueur perlait sur son front alors qu'une autre secousse faillit la jeter à terre. Des étincelles apparurent un peu partout et son écran se brouilla un léger instant avant de se remettre à la normale. Prise d'un moment de panique, elle faillit tomber à la renverse. Son regard désespéré croisa celui de l'officier Richts encore plus sévère que lors de leur première rencontre qui remontait à il y a environ deux heures. De la détermination se lisait dans ses yeux et la rage de vaincre. Ceci permit à Kaylen de reprendre une certaine contenance et de reprendre son travail avec un peu moins d'anxiété.

Une salve chanceuse des confédérés arriva à toucher un point particulièrement sensible du bouclier républicain, provoquant de très légers dégâts directs. La balance allait peut être basculer en faveur de la Confédération. Cette simple pensée réconforta Kaylen qui redoubla d'efforts pour assurer l'intégrité et la cohésion des groupes de réparation. Ses yeux déchiffrèrent une série de lignes générées par l'ordinateur central indiquant tous les dégâts potentiels aussi bien minimes que graves. La jeune femme pianotait sur son clavier afin d'attribuer les différents groupes soit à la réparation, soit au renforcement, soit à la relève temporaire ou encore à la préparation des chasseurs et bombardiers : les fameux Deadwings de la Confédération dont la réputation était telle que tous les redoutaient...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syldrun Hayes
Admin
avatar

Masculin Messages : 71
Date de naissance : 24/12/1786
Age : 230
Emploi/loisirs : Commandant du RBS Arcania

Caractéristiques
Initiative:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Dim 5 Déc - 22:39

Des étincelles jaillirent d'un poste de commande derrière le siège du commandant. Les officiers essayaient tant bien que mal de garder leur équilibre alors que les secousses étaient de plus en plus violentes. Les boucliers du RBS Arcania tenaient pour le moment mais ce n'était plus qu'une question de temps. Les canonnades étaient extrêmement violentes et les salves se faisaient de plus en plus intenses. Des éclairs verts et rouges jaillissaient des canons et des tourelles et s'entrechoquaient dans de violentes explosions. Et lorsque que l'un de ces éclairs heurtait le bouclier du bâtiment adverse, la rencontre se soldait par une déflagration accompagnée d'une puissante détonation.

Syldrun s'agrippa aux accoudoirs de son siège et hurlait des ordres en essayant de couvrir le bruit des explosions. L'officier Clösk fut jeté à terre à cause d'un tremblement particulièrement violent. Sa tête heurta malheureusement le pied d'un autre poste de commande et il perdit connaissance. Hayes se précipita pour le relever et ordonna à deux hommes de le porter vers l'infirmerie. Un autre officier se précipita sur le poste de timonier sans hésiter une seconde et commença son oeuvre.

"Commandant! Un vaisseau s'approche de notre position."

Le commandant leva la tête en direction de Félicia et une lueur de soulagement fugace passa sur son visage lorsqu'il entendit la suite :

"C'est Arcadia."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apocalypticarpg.forumactif.org
Harlock

avatar

Masculin Messages : 29
Emploi/loisirs : Capitaine de l'Arcadia

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Dim 5 Déc - 22:48

Bientôt, les traînées relaissèrent la place aux astres lumineux. Mais à la lumière blanche des astres se distinguaient une planète noircie par des volutes de fumée épaisse. La Terre, jadis surnommée la planète bleue, n'était plus que l'ombre d'elle même. Mais ce ne fut pas ce qui attira l'attention de Harlock. Les Républicains et les Confédérés avaient engagé le combat à sa grande surprise. La petite flottille de ses alliés avait perdu l'un de ses bâtiments au vu des débris proches de la formation républicaine. Les Confédérés avaient l'air de gagner la bataille grâce à leur à l'aide de leur armement supérieur. Au centre de l'affrontement, le RBS Arcania et un vaisseau de la même taille, qu'Harlock supposait comme étant le navire amiral adverse, s'échangeaient de furieuses canonnades.

Dès son arrivée, deux vaisseaux situés en retrait depuis le début de l'affrontement se dirigèrent vers lui. Ces deux vaisseaux n'avaient pas d'armement et Harlock en déduisit qu'il s'agissait des transporteurs de troupes que la République avait promis. Ils manoeuvrèrent avec fluidité et se placèrent de part et d'autre d'Arcadia. Une transmission apparut sur les écrans dévoilant un cyborg dont le visage n'avait aucune apparence humaine. Cependant, sa voix était particulièrement chantante ce qui semblait surprendre un peu tout l'équipage :

"Capitaine Harlock, Capitaine O'Connor, nous sommes prêts à engager le combat sur Terre. Attendons instructions."

Harlock se tourna vers Trax et lui ordonna de regagner le hangar afin qu'il soit prêt à décoller avec l'ensemble des SpaceWolves lorsque le combat commencera. Puis il se tourna vers Nausicaa en attendant ses instructions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trax Baxton

avatar

Masculin Messages : 30
Localisation : Arcadia
Emploi/loisirs : canonnier / pilote

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Lun 6 Déc - 4:17

La traversée ne dura que quelques instants, à la grande surprise de Trax. Il ressentait une assez grande excitation qu'il pouvait néanmoins contenir, procédant aux derniers réglages des canons et synchronisation des batteries. Absorbé par sa tâche, il sentit à peine la décélération lors de la sortie de l'hyper-espace. Le Capitaine lui ordonna alors de rejoindre le quai d'embarquement des pilotes.

Arrivés sur le quai, un mécanicien lui remit une combinaison étanche, blanche et bleue, ajustée à sa silhouette, avec un casque protecteur, une tête de mort ornait le plastron de poitrine, tel un fier étendard. Il lui fut remis un cosmogun et des munitions, on sait jamais, s'il devait s'éjecter et tomber en territoire ennemi, il utiliserait toutes ses ressources pour s'évader et reprendre le combat.


- Tiens, ça doit faire l'affaire et rends-la en bon état stp !

Le trait d'humour du mécano ne l'empêcha pas, lui et son équipe de maintenance, de procéder aux dernières vérifications du chasseur (obsolète) mais qui néanmoins, s'avérerait un engin mortel entre des mains expertes. Pour Trax, c'était sa première vraie sortie, sans compter les heures passées en simulation, cette fois-ci, c'était pour de bon !

Il laissa la visière ouverte jusqu'au dernier moment, s'installa rapidement dans le cockpit. la radio de bord se mit à grésiller.


- Contrôle de vol de l'Arcadia à Gold 3...Répondez

Trax répondit aussitôt : Ici, Trax...Gold 3, prêt au décollage, dès que la check-up est terminée

-Reçu, Gold 3, bon vol !

Il passa rapidement en revue l'état des commandes, le système de survie, la quantité de carburant disponible et l'armement de bord. Le Spacewolf avait reçu des bidons de carburant supplémentaires pour assurer une mission de couverture au sol et un armement en conséquence. Outre les lasers de bord, il disposait de missiles guidés.

Assurant sa poigne sur la manette des gaz, Trax attendit l'ordre de décollage, la radio se manifesta de nouveau.


-Ici, Gold leader, Gold 3, vous volerez avec Gold 2, formation en flèche jusqu'à l'objectif.

- Vous demeurerez avec Gold 2, pendant toute la mission, terminé. Réglez votre radio sur la fréquence alpha.


Trax tourna la tête vers la droite, il vit le leader, levant son pouce vers ses équipiers puis prendre son envol très rapidement, propulsé par les puissants réacteurs de son engin aidés par la catapulte magnétique du pont d'envol. Ce dispositif permettait aux pilotes de ne pas brûler trop de carburant au départ, le Spacewolf faisait quand même un certain poids et là, ils étaient tous "full"en carburant et munitions.

La porte du pont s'ouvrit laissant apparaître les étoiles et plus bas, une vision familière, la Terre et son satellite. Trax se reconcentra sur l'instant présent et vit une grande flamme bleue sortir des réacteurs de Gold leader puis l'engin fut ejecté vers l'espace proche. Gold one le suivit moins de dix secondes plus tard, rejoignant le leader en une formation impeccable...

Il ferma sa visière et posa sa main sur la poignée des gaz, il caressa le bouton de la post-combustion et attendit le signal de départ. Gold 2 prit place à sa droite et tel deux lévriers de course, ils n'attendaient plus que le starter.

Sur son viseur tête haute, s'affichaient les indications indispensables (distance, vitesse, cap, altitude...), c'est là que le contrôle de vol transmit l'impulsion finale à ce compte à rebours interminable. Deux lettres en vert brillant s'affichèrent : "GO" et Trax libéra la puissance enfermée dans son chasseur, avalant en un éclair la courte piste et retrouvant la sérénité du vide spatial.

Aucun son, à part sa respiration et celui de sa radio ne s'entendait. Il détecta très vite la présence de ses ailiers et les rejoignit. Il s'assura que Gold 2 était sur ses 4 heures, puis il actionna sa radio :
- Gold 3 à Gold 2, rejoignons la formation de tête et ouvrez l'oeil.

La réponse ne tarda pas...- De Gold 2 à Blanc-Bec 3, je connais mon boulot, pas la peine de me rappeller

Trax sourit, il n'aurait pas dû prendre en défaut les qualités (vieillissantes) de l'Arcadia et /ou de ses chasseurs maintenant il devrait faire ses preuves et gagner le respect des plus anciens et expérimentés.

*ça m'apprendra à l'ouvrir*

Sur son radar de bord, Trax détecta d'autres formations suivant la leur, apparemment d'autres Spacewolfs arrivaient, il compta deux formations de 4 appareils chacun, ce qui faisaient en tout une escadrille complète, soit 12 chasseurs, adoptant la formation d'un triangle, Trax faisait partie de la première "pointe".

Qu'est-ce que le contrôle de vol allait leur donner comme instructions ?


Dernière édition par Trax Baxton le Lun 20 Déc - 0:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nausicaa O'Connor
Admin
avatar

Féminin Messages : 88
Localisation : Ombre de la Mort
Emploi/loisirs : Capitaine de l'Ombre de la Mort

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Jeu 9 Déc - 19:30

Oh My God... Nausicaa tenait, fébrile, la barre de l'Arcadia et malgré son enthousiasme à faire ses premiers pas ici, elle n'en menait pas large. Elle se ressaisit et s'accrocha à la barre comme les noyés s'accrochent à une bouée de secours. Elle occupé rarement ce post réservé au Capitaine ou à Alfred, où il fallait avoir un certains sang-froid. Elle avait tout de même déjà manœuvré la barre, mais le combat n'était pas si compliqué que cela. Elle croyait qu'elle se débrouillait bien... Enfin jusqu'à maintenant. Elle garda ses yeux bleus rivées sur les écrans muraux afin d'avoir des données qui lui permettraient d'analyser et de décider vite ce qu'elle devait faire. A quelques spatio-kilomètres lumières, les confédérés et les républicains avaient entamés un combat sans merci. Les salves lumineuses pleuvaient tout autour des vaisseaux provoquant parfois des chocs qui secouaient l'un ou l'autre des deux vaisseaux. Impossible de dire quel bâtiment avait le dessus sur l'autre. Plus loin encore, des deux vaisseaux amiraux des flottes respectives, les autres bâtiments s'affrontaient, déjà il lui semblait qu'un vaisseau confédéré était en difficulté. Elle se reconcentra sur sa tâche. L'Arcadia devait rejoindre la terre, car elle était couverte par l'Arcania du Commandant Syldrun Hayes. Si tactiquement elle voulait éviter de faire toucher l'Arcadia, elle devait...
Elle fut interrompue dans ses réflexions par une voix suave de cyborg. Ils attendaient les instructions de l'Arcadia, elle devait répondre. Sauf qu'elle n'arrivait pas à organiser ses idées. Harlock la regardait comme si il attendait qu'un élève donne la bonne réponse Pendant ce temps là Trax s'apprêtait à décoller avec les autres Space Wolfs.
La jeune femme pris une lente respiration.

-Trax, restez sur le flanc gauche de l'Arcadia nous passons à bâbord de L'Arcania...

Elle ne put jamais finir sa phrase, un vaisseau confédéré fit son apparition à bâbord de l'Arcadia, il était hors d'atteinte de l'Arcania. La jeune femme étouffa un juron, et le pirate chargé de la détection des navires eut à peine le temps de crier un avertissement. Le Bâtiment avait sans doute utilisé une vitesse lumière très puissante ou un bouclier qui ne dévoilait sa présence que lorsqu'il était relativement proche de sa cible. Ce raisonnement se fit en une seconde dans l'esprit de la jeune femme. Harlock voulut bondir sur la barre, mais déjà les salves lumineuses s'allumaient. Si elle ne faisait rien l'Arcadia n'existerait plus dans quelques secondes. Harlock n'était qu'à quelques mètres de la barre, mais le temps qu'il la prenne tout serait finit. La jeune femme donna un coup de barre violent qui renversa le vaisseau et qui le coucha presque à l'horizontal. Les laserocanons ratèrent l'Arcadia de quelques centimètres. Elle gueula dans le haut parleur.

- Canonniers, on riposte, visez leur bouclier et pulvérisez le ! Spacewolfs restez à bonne distance de l'Arcadia et réagissez seulement si les Deadwings sortent ! Restez en formation ! Vous êtes un poing et c'est ce poing qui les rayera de la carte.

Nouveau coup de barre et l'Arcadia se redressa, de façon un peu brusque. Nausicaa se cramponna à la barre en oubliant de respirer. La riposte fusa et par miracle toucha le vaisseau confédéré, qui il faut l'avouer, croyait sa victoire acquise. Par conséquent son attention avait été relâchée. Les rayons lasers touchèrent le vaisseau qui voulut riposter, mais comme un homme avertit (ou dans ce cas une femme) en vaut deux, l'Arcadia avait évité sans trop de mal en poussant la vitesse et en relevant la proue et la poupe de 60 degrés... Nausicaa respira, et elle sentit tous les regards se tourner vers elle, et elle sentit des tremblements agiter ses mains. C'était passé si près... Son souffle se fit court et le contrecoup se fit sentir, elle avait gueulé une salve d'ordre sans s'occuper de l'avis du Capitaine. Elle redoutait des représailles. Elle jeta un coup d'œil à l'écran murale, le vaisseau donfédré n'engageait pas la poursuite dans l'immédiat.

- Je...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlock

avatar

Masculin Messages : 29
Emploi/loisirs : Capitaine de l'Arcadia

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Sam 18 Déc - 2:22

Harlock avait essayé de bondir sur la barre alors qu'il avait aperçu du coin de l'oeil une salve rouge qui fusait sur le vaisseau... sans succès. Il ferma les yeux en attente d'un violent choc qui n'arriva pas. Il les rouvrit et vit Nausicaa faire faire une rotation complète sur l'axe du navire, évitant de justesse le laser ennemi. La jeune femme tenait fermement la barre et semblait être de plus en plus sûre d'elle. Le capitaine sourit brièvement lorsqu'il l'entendit donner ses ordres. Aussitôt dits, Harlock se précipita sur le poste de canonnier qu'occupait normalement Trax et fit pivoter les tourelles conformément aux ordres de son capitaine. Les deux salves qu'Harlock déclencha firent mouche et sonnèrent l'équipage.

Quand il quitta son poste et se rangea aux côtés de Nausicaa, il sentit son regard désolé. Elle s'apprêtait à s'expliquer quand Harlock la coupa :

"Bon travail." dit-il simplement.

Cependant, cet interlude fut de très courte durée. En effet, une secousse violente vint ébranler tout l'Arcadia jetant chacun des membres d'équipage à terre. Harlock fut le premier à se relever et constata avec horreur que les DeadWings venaient d'être libérés. Des formations serrées en triangle ou en arc de cercle se ruaient sur le navire et les deux transporteurs dont les batteries anti-aériennes avaient été déployées. L'un des DeadWings fut touché au niveau de son réacteur par un tir croisé et vint s'écraser sur la coque d'Arcadia secouant à nouveau tout le navire. Harlock eut moins de chance ce coup là. Alors qu'il était sur le petit piédestal sur lequel reposait la barre, la secousse lui fit faire un magnifique plongeon sur un poste de contrôle situé à sa droite. Sa tête cogna le métal et son bras émit un craquement sourd.

Il ne put hurler mot. Son cerveau ne répondait plus pour le moment. Le choc était violent et il avait perdu connaissance. Aux fins fonds de son esprit encore éveillé, il pensa :

"La voilà seule à présent. J'espère qu'elle saura s'en sortir. Défendre les vaisseaux de transports, utiliser la couverture des SpaceWolves et récupérer Stellie... c'est du haut niveau pour une novice quand même Harlock."
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïda

avatar

Féminin Messages : 28
Emploi/loisirs : lycéenne

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Sam 18 Déc - 3:08

[DSL je répond maintenant, pour moi ça mesemble le bon moment... Normalement cela ne devrais pas trop gêner Oo encore dsl pour l'abscence]

INCROYABLE... Aïda était déconnecter du reste.
Les yeux grand ouvert, elle admirait ce combat spatial, ce-ci est à la fois si beau mais, si terrifient ce disait-elle tous en ignorant ce qu'il ce disait à l'extérieur de sa bulle...
Bulle c'était son surnom... Non, que dis-je... C'est toujours son pseudonyme...
Mais, qui était-elle, elle même ne le savait pas... C'est vraie tous est trouble finalement... Et puis pourquoi...
Non... Ce n'est peut-être pas le bon moment.

Les ordres filent, ce glissent puis son appliquer à la lettre...
C'est vraiment ça être rebelle... Obéir encore et toujours à des ordres mais, quelle idiote fessait-elle, bien évidemment... Rebelle ne rime pas avec anarchie, ou littéralement plus correcte avec désordre. Bien au contraire, tous est bien cadré.
Aïda pourrait-elle supporter cela, oui, après tous... Il fallait bien ce plier aux supériorités.
Et puis elle était ici pour un but précis... Alors pourquoi râler, pour faire son intéressement peut-être... Qui sait.

Quoi qu'il en soit elle ce demandait si elle aussi un jour Bulle pourrais défendre l'Arcadia comme le fait si bien Nausicaä... Oui bien évidemment... Si elle s'en donnait les moyens.

Sa rêverie ce stoppe nette, une secousse violente ce fit ressentir.
Elle nu pas le temps de dire quoi que ce soit car, elle fut entraîner par les lois de la gravité!
Aïda s'aplatit brutalement contre le métal du sol... Elle sentie à ce moment là craqueter ses os... Son nez laisse couler alors un long filer de sang chaud mais, elle ni prêtât guère attention car, elle est Stone...
L'équipage cour dans tous les sens... Ils hurlent des ordres à tous bout de champ mais, Aïda assiste à cela avec une tentions surement égale à zéro...
Dans sa tête tous fonctionne au ralentie.

Mais, elle n'ai pas la seule, en effet, Haelock lui, est carrément K.O ... Partie pour le monde de l'inconscience.
C'est alors avec un immense courage que la jeune fille ce hissa sur ses deux jambes et ce dirigea ver le Rebelle.
Arriver à destination elle s'agenouilla prêt de l'inconscient.
Ses yeux étaient rouge... Injecter de sang.
Son nez pissait le sang des deux narines mais, sous le choque elle ne sentait aucunes douleurs, bien heureusement !

Aïda hésita mais au final elle osa.

- ça vas ?

Question bien dérisoire mais, aucunes réponse.
Alors elle s'agita et secoua l'inconscient.

- Oh hé !! Réveillez-vous ! On a besoin de vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nausicaa O'Connor
Admin
avatar

Féminin Messages : 88
Localisation : Ombre de la Mort
Emploi/loisirs : Capitaine de l'Ombre de la Mort

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Sam 18 Déc - 14:22

Nausicaa était retournée par ce qu'elle venait d'entendre et une grande fierté se peignait sur son visage. Elle avait réussie ! Elle avait du mal à retenir le sourire de soulagement et de fierté qui se peignait sur son visage. Mais elle ne devait pas se leurrer c'était un coup de chance et elle aurait très bien pu prendre la mauvaise décision. Mais déjà elle sentait que quelque chose à l'intérieur d'elle même était en train de se transformer. Peut-être le début d'une future confiance en soi. Elle n'avait pas lâché la barre et elle s'y accrochait comme si elle était née pour la tenir et surtout de ne jamais la lâcher. Elle se concentra sur la suite lorsqu'une secousse violente la projeta sur le côté, elle se rattrapa à la barre et elle se releva le plus vite possible. Nausicaa constata avec effarement que les DeadWings étaient entré en jeu, il fallait que les SpaceWolfs soir performant si ils ne voulaient pas se faire fracasser par les pilotes de chasses ennemis. Une deuxième secousse secoua l'Arcadia mais Nausicaa se tint fermement à la barre. Et elle ne bascula pas, par contre elle ne pu retenir un cri d'horreur et de désarroi lorsqu'elle vit le Capitaine heurter le poste de contrôle et que son bras émit un craquement sourd. Nausicaa voulut se ruer en avant mais, Aida la dépassa, elle était resté sagement dans son coin et maintenant elle secouait le Capitaine, en lui criant de se réveiller. Nausicaa arriva en trombe derrière elle et la poussa sur le côté sans ménagement, en lui intimant de se serrer. Pendant quelques secondes des larmes brillèrent dans ses yeux. Elle saisit le corps inerte du capitaine et elle l'allongea. Elle hurla dans le microphone au médecin, le docteur Zero de venir rapidement et d'emmener avec lui deux Arcadiens pour porter Harlock.

-Aida, essaie de retenir le flot de sang. dit-elle en se détournant.

Quelques secondes tard, ils arrivèrent et prirent en charge le Capitaine. Nausicaa était déboussolée, mais que devait-elle faire ? Le capitaine n'était plus là pour la guider... Il était trop tôt elle ne pouvait pas se retrouver seule... Le médecin lui dit qu'ills allaient lui donner des nouvelles dès que possible. Mais appremment le traumatisme cranien était sérieux. La jeune femme retourna vers la barre, les salves lumineuses pleuvaient autour de l'Arcadia. Elle devait prendre une décision et vite, Harlock n'était plus là pour lui dire ce qu'elle devait faire. Elle se sentait seule et mal. Elle arborait pourtant une mine impassible et froide comme une carapace pour ne pas angoisser l'équipage qui lui jetait des regards stressés et interogateurs. Elle se tourna vers un pirate.

- Peut-on prendre contact avec l'Arcania ?

L'officer secoua négativement la tête d'un air désolé.

- Non, Capitaine nos ressources en énergie ne le permette pas.

Elle acquiesça avant de s'adresser à l'équipage dans le microphone. Depuis que Harlock était tombé dans les pommes il ne s'était pas écoulé plus deux minutes. Elle aurait voulu prévenir l'Arcania de leur situation, mais ils devront faire sans.

- Nous continuons ce qui est prévu et nous gagnons la Terre pour sauver Stellie. Je vous le demande, faites moi confiance, je remplacerai Harlock à la barre et tout se déroulera comme prévu. Surtout restez calme, je maitise parfaitement la situation.

L'équipage acquiesca soulagé. Elle ne maitrisait pas vraiment, mais l'essentiel était que les pirates la croient. Alfred qui était en charge des détecteurs de vaisseaux lui indiqua que deux vaisseaux confédérés les poursuivaient. Nausicaa ordonna que l'on pousse la vitesse de 30 %, pour rester en dehors de leur porté. Elle réfléchissait à deux cent à l'heure. Les Républicains étaient trop loins pour les aider. Les DeadWings harcelaient les SpaceWolfs et si aucune perte était à déplorer cela n'allait pas durer. Elle vit du coin de l'oeil les vaisseaux se rapprocher de l'Arcadia et bientôt ils seraient à porté de tirs. Elle s'adressa tout d'abord à Trax en fixant le panneau de contrôle. Les SapceWolfs s'étaient séparés suite à l'attaque surprise des chasseurs ennemis.

- Trax, ici Nausicaa, Couvrez l'Arcadia et évitez au maximum les DeadWings. Trax, c'est toi qui menera les SpaceWolfs car tu as le plus d'expériences. Ne prends pas de risques inutiles et restez en formation ne vous dispersez pas ou vous serez des proies idéales pour les chasseurs ennemis, je te fais confiance. Essayez de porter leur attention ailleurs que sur L'Arcadia pour nous couvrir. Je m'occupe des vaisseaux qui nous suivent.

Nausicaa ressaisit sa prise sur la barre et effectua quelques maneuvres d'évitements. Malheureusement elle ne disposait pas assez d'expérience et une salve lumineuse toucha la poupe. Elle demanda à Marise d'isoler la salle touchée par les flammes. Aida se tenait non loin de l'Arcadien, chargé de la Radio et de la détection. Son ancien post.

- Aida j'ai besoin de toi, pour efffectuer les maneuvres d'évitement nécessaire. Si tu sais te servir de la console, remplace Alfred qui s'occupera de l'artillerie et préviens moi lorsque des vaisseaux approchent.

Le pirate la regarda dubitatif, mais s'installa au post de commande occupé avant par Trax. Sa précision et sa stratégie lui sera de grande utilité. Les vaisseaux se rapprochaient dangereusement de l'Arcadia et la jeune Capitaine redoutait l'affrontement direct.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Mickaelis

avatar

Féminin Messages : 7
Date de naissance : 25/06/1994
Age : 23
Emploi/loisirs : Confédérée Renégate, Pilote du Foudroyant

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Sam 18 Déc - 17:59

Intervention d'un nouveau personnage


Cela faisait bientôt un mois qu’ Elizabeth avait quitté le service de ce cher Syldrun Hayes. Depuis, elle avait fait de nombreuses escales sur les planètes du Système Solaire, malheureusement les gents voulant se rebeller contre l'oppression des confédérés étaient peu nombreux. Les Républicains avaient suspendus les recherches qui la concernaient. Ils devaient avoir d'autres chats à fouetter, mais elle ne se faisait pas d'illusions, elle les reverrait sans doute bientôt... Et cela tombait plutôt bien car elle avait un petit différent avec un certain Commandant et une certaine Sylvidre. Depuis qu'elle avait quitté l'armée, elle se sentait mieux, comme soulagée d'un poids imaginaire. Elle avait troqué l'uniforme réglementaire pour une tunique blanche et une veste délavée. Elle se sentait entière. Elle aurait du se rendre compte qu'elle n'était pas faites pour obéir, mais les Républicains avaient éveillées tellement d'admiration dans son esprit que pour elle, s'engager dans leur armée utopiste était une évidence. Elle dirigea son "vaisseau" si on pouvait l'appeler ainsi pour éviter un météore qui lui arrivait dessus. L'engin qu'elle pilotait était à peine plus gros qu'un chasseur ordinaire, mais bien équipé. Il appartenait aux Républicains, mais elle avait fait escale sur une planète où elle avait trouvé un machiniste qui haïssait suffisamment les Confédérés pour lui vendre à bas prix ses services. Il l'avait repeint et suffisamment modifié pour qu'il ne soit plus repérable par l'armée du Système Synox. Le vaisseau rutilait d'une couleur noir où se reflétait les étoiles. Sur son flanc était écrit en lettre majuscule : "Le Foudroyant". Elle avait tenu à lui donner un nom même si ce n'était qu'un chasseur, et elle n'avait aucun regret d'avoir volé ce vaisseau. Elle l'avait appelé ainsi car elle avait l'intention de foudroyer les Confédérés. Voilà pourquoi elle devait regagner la Terre pour organiser une Résistance...

Soudain des points noirs apparaissaient sur son radar de bord. Elle ouvrit de grands yeux en reconnaissant des vaisseaux Républicains, et... Des vaisseaux confédérés ? Elle remarqua aussi un vaisseau qui semblait un peu à part qui n'appartenait ni au républicains, ni au confédérés. Elle crut tout d'abord qu'ils avaient retrouvé sa trace puis elle remarqua que les vaisseaux étaient en train de se battre et elle percevait nettement les salves lumineuses. Elle était étonnée de voir que els Républicains risquaient leusr précieuses petites vies en dehors du Système Synox. Elle pensa qu'ils avaient surement d'autres chats à fouetter et qu'elle pourrait passer sans risques à grandes distances. Elle évita le lieu des affrontements et elle espéra secrètement que les deux nations se taillent en pièces respectivement. Car elle n'avait de l'estime pour ni l'une ni l'autre. Elle poussa la vitesse du Foudroyant à 70 % et elle arriva rapidement sur le lieu d'un second affrontement et là, elle reconnu le vaisseau. L'Arcadia du Capitaine Harlock, lui qui prône l liberté. Ce qui paraissait étrange c'était que les Républicains et le Pirate semblait se battre pour la même cause. Elle vit sur son radar que deux vaisseaux confédérés poursuivaient l'Arcadia et que les chasseurs Arcadiens... Les SpaceWolfs se faisaient harcelés par les DeadWings de l'Empire. C'est là qu'elle comprit, les Républicains couvraient le Pirate... Mais pourquoi ? Elle n'en savait rien. Mais Harlock défendait la liberté et manifestement ils étaient en difficulté. Elle réfléchit. Rien ne l'obligeait à rester, elle pouvait passer son chemin... Elle n'en avait strictement rien à faire que les Républicains se fassent tailler en pièce, mais le Capitaine Harlock prônait la liberté. Elle vira sur bâbord le Foudroyant. Elle allait porter secours aux Arcadiens, et ensuite elle se ferait la malle vite fait avant que les Républicains se ramènent. Ceux qui aime la liberté comme l'équipage de l'Arcadia et qui luttent pour méritent d'être secouru. Elle s'approcha d'un DeadWings qu'elle foudroya littéralement. Elle essaya ensuite de contacter l'Arcadia et els Spacewolfs en branchant sa radio.

-Arcadia, ici Lizzy, Pilote du Foudroyant, vaisseau neutre, aimerais vous aider à abattre les DeadWings... Je répète, ici Lizzy... Pilote du Foudroyant, vaisseau neutre, aimerais vous aider à abattre les DeadWings


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trax Baxton

avatar

Masculin Messages : 30
Localisation : Arcadia
Emploi/loisirs : canonnier / pilote

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Lun 20 Déc - 0:24

Le combat faisait rage dans l'espace silencieux, des échanges de tir rageurs, précis et mortels partaient de part et d'autre de chaque camp, ne donnant ni l'avantage à l'un ou à l'autre...La mission d'attaque des Spacewolfs se transformait en mission de diversion suivant les derniers ordres reçus. Trax était concentré et il lui semblait ne plus faire qu'un avec son chasseur lourd, il vérifiait ses écrans pour guetter tout chasseur ennemi et n'eût pas à attendre longtemps pour les voir se joindre au combat.

Plusieurs d'entre eux se dirigèrent vers les transporteurs rebelles mais certains furent surpris par l'armement anti-chasseur dont ils disposaient, les batteries à tir rapide ne firent qu'une bouchée des fragiles mais mortels frelons ennemis. Son ordinateur fit le décompte des pertes ennemies puis Trax entendit le message radio de Nausicaa.


- Trax, ici Nausicaa, Couvrez l'Arcadia et évitez au maximum les DeadWings. Trax, c'est toi qui menera les SpaceWolfs car tu as le plus d'expérience. Ne prends pas de risques inutiles et restez en formation ne vous dispersez pas ou vous serez des proies idéales pour les chasseurs ennemis, je te fais confiance. Essayez de porter leur attention ailleurs que sur L'Arcadia pour nous couvrir. Je m'occupe des vaisseaux qui nous suivent.

- Ici, Gold 3, bien reçu Arcadia.
- Gold 1,2,4, je prends la tête, accusez réception.

- Reçu leader
- Bien reçu
- Entendu leader

- Formation en diamant, nous allons nous occuper du vaisseau qui harcèle l'Arcadia. Armez vos missiles, nous allons pulvériser ses générateurs de bouclier, cela donnera une chance supplémentaire à l'Arcadia de trouer ce bandit de part en part.

- Attaque par paire, Gold 2 avec moi en couverture, vous attaquez à ma suite.
- Gold 1 et 4, vous suivez à cinq secondes derrière nous.
Nous allons tirer 2 missiles chacun pour saturer leurs générateurs, ils recevront l'équivalent de 8 projectiles en tout, j'espère que leurs boucliers céderont. Je fais un scan et vous transmets le vecteur d'attaque.

- Over leader
- Roger bien compris
- Entendu, on y va

Maintenant une formation serrée, Trax fit faire à l'escadrille un cercle assez large pour rester à distance puis pointa ses senseurs vers le navire ennemi. Il transmit ses informations à l'ordinateur central de l'Arcadia qui réagit immédiatement en fonction des données reçues.

Celui-ci ne tarda pas à envoyer un flot de données concernant l'appareil ennemi, sa capacité de manoeuvre et moyens défensifs, notamment contre les chasseurs, cependant il y avait une faille...les batteries anti-chasseurs de celui-ci ne pouvaient pointer au-delà d'un certain angle, c'est pour cela qu'il lui fallait une couverture de chasseurs !

Trax programma l'angle d'attaque qu'il envoya ensuite à ses coéquipiers, s'affichant ainsi sur leurs viseurs.


Trax adressa ensuite un appel radio à l'Arcadia : - Commandant Nausicaa, ici Gold 3, nous allons accomplir une mission de bombardement sur l'unité lourde qui vous attaque. Dirigez vos batteries vers les coordonnées que je vous envoie par ordinateur, nous allons surcharger leurs générateurs de boucliers, vos canons lourds feront le reste !

J'attaque maintenant ! Gold 2 avec moi...Gold 1 et 4 amorcez votre piqué dans cinq secondes ! Go !

Malgré leur âge vénérable, les Spacewolfs étaient de robustes chasseurs, pouvant encaisser des conditions de vol difficiles et là, les 4 chasseurs amorçaient un piqué à 90° sur les équipements de protection énergétique du vaisseau ennemi. Des éclats et explosions silencieuses commençaient à fleurir l'espace proche, le commandant ennemi avait rapidement réalisé ce qui se passait mais les chasseurs lourds étaient trop rapides pour une unité de cette taille, tels des moustiques s'acharnant sur la peau d'un adulte.

Les écrans de visée indiquaient le chemin virtuel pour frapper au but, c'était imparable bien que l'ordinateur de visée compensait la correction de l'angle du navire ennemi qui cherchait à annuler l'avantage des chasseurs lourds mais il était trop tard pour lui...

Trax lança sa salve de missiles, suivi par Gold 2, il regarda un bref instant sur l'écran de son senseur arrière quand il amorça sa remontée et vit une chaîne d'explosions illuminer la coque du vaisseau ennemi, reste à savoir si cela avait suffi...


- A tous les Gold...en formation, on ouvre l'oeil et on se tient prêts ! Si les chasseurs ennemis viennent nous taquiner, Gold 2, tu restes avec moi, Gold 1 et 4, restez ensemble.

- Si notre attaque n'a pas porté, on refait une passe quand j'en donnerais l'ordre, terminé !

- Bien reçu, Gold 3
- Reçu, Gold 3
- Affirmatif, Gold 3

Un autre message radio se fit entendre sur le canal universel...Ami ou ennemi ?

-Arcadia, ici Lizzy, Pilote du Foudroyant, vaisseau neutre, aimerais vous aider à abattre les DeadWings... Je répète, ici Lizzy... Pilote du Foudroyant, vaisseau neutre, aimerais vous aider à abattre les DeadWings

*- Un neutre qui veut prendre parti ? Voilà qui est interessant !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Officier Confédéral



Masculin Messages : 11
Emploi/loisirs : P.N.J / N.P.C

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Lun 20 Déc - 1:40

Interlude...

Axyl jura entre ses dents lorsque son officier de science lui indiqua le mouvement d'une escadrille de chasseurs fonçant droit sur son vaisseau, en prenant soin d'être en dehors des angles de tirs des batteries anti-aériennes. Il lança des ordres précis, et se leva de son siège afin d'avoir une meilleure vue d'ensemble sur la passerelle. Le commandant attendait l'impact imminent et alors que tous craignaient une violente explosion, il n'en fut rien. Le vaisseau fut à peine secoué par l'attaque des chasseurs ennemis. Axyl éclata d'un rire mauvais quand il regagna son siège. Mais cette moquerie fut de courte durée. Les canons d'un navire ennemi tonnèrent et heurtèrent le bâtiment de plein fouet. Les écrans grésillèrent un moment avant de réafficher les données tactiques.

Le capitaine Confédéré ordonna un rapport immédiat qui ne tarda pas. L'intégralité de la flottille de guerre Républicaine venait de changer son fusil d'épaule et se dirigeait vers sa position, délaissant le RBS Arcania toujours en prise avec le navire amiral de la Confédération. En poussant un cri rageur, Axyl ordonna à toutes les batteries de viser le transporteur de troupes de la République.

"FEU!" beugla-t-il en désignant d'un doigt accusateur le transporteur républicain.

Tous les canons tonnèrent à l'unisson. Tous les projectiles furent lancés. Tout l'armement du Sans Espoir venait de déchaîner sa colère sur le navire adverse sur ordre de son commandant. Les salves furent les premières à atteindre le bâtiment et perça son bouclier sans difficulté provoquant des dommages légers. Déjà, des modules d'évacuation commençaient à être éjectés du vaisseau à présent en proie aux missiles Confédérés. Le capitaine républicain avait du comprendre que son vaisseau était perdu. Axyl émit un léger ricanement lorsqu'il ordonna à cinq escouades de DeadWings disponibles de traquer ces modules. Mais ils n'eurent pas ce plaisir : les missiles atteignirent enfin leur cible en divers points. Des explosions internes succédèrent aux explosions superficielles. Bientôt, tout le bâtiment éclata et explosa dans une gerbe de flammes et de débris en émettant une détonation phénoménale. Le souffle de l'explosion balaya tous les modules d'évacuation et deux chasseurs Confédérés qui eurent le malheur de se trouver trop prêts.

Axyl éclata de nouveau d'un rire mauvais et ordonna à ses canonniers de viser Arcadia. Il désigna plusieurs points tactiques tels que la passerelle, les réacteurs ou le centre qui gérait l'armement du vaisseau, sous les deux tourelles dorsales. Alors qu'il ordonnait le feu, il se souvint des moucherons qui avaient osé s'en prendre à son vaisseau. Il dépêcha instantanément le reste des escadrilles d'Intercepteurs DeadWings annihiler cette résistance.

Les pilotes sautèrent dans leur engin et firent vrombir leurs réacteurs avant de décoller des différents hangars du vaisseau. Quelques secondes passèrent et les quatre SpaceWolves qui avaient eu l'audace de venir frapper le croiseur lourd Sans Espoir furent pourchassés par douze appareils adverses qui essayaient de les canaliser vers la Terre. Des tirs violents furent échanges et les pilotes rebelles et Confédérés se battaient furieusement, chacun essayant de prendre l'avantage sur son adversaire par d'habiles manoeuvres, rivalisant d'audace et faisant assaut d'ingéniosité.

Le capitaine Confédéré donna la chasse à Arcadia qui essayait de se diriger vers la Terre en protégeant le dernier transport de troupes. Axyl n'eut pas à se soucier de la flottille Républicaine très longtemps. En effet, celle-ci fut rattrapée par les autres croiseurs lourds de la Confédération et de nouvelles canonnades commencèrent. L'officier sourit quand ses canonniers lui firent savoir qu'ils attendaient son ordre pour tirer. Mais sinistre comme il était, Axyl voulait jouer avec sa proie avant de l'abattre. Son vaisseau était beaucoup mieux armé et beaucoup mieux protégé et il avait l'avantage d'avoir une myriade de chasseurs à son service. Et puis... il avait envie de se couvrir de gloire comme étant le capitaine ayant réussi à abattre Harlock et Arcadia.

"Poussez les réacteurs au maximum. Nous allons les aborder." dit-il.

Spoiler:
 


Dernière édition par Officier Confédéral le Mar 21 Déc - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïda

avatar

Féminin Messages : 28
Emploi/loisirs : lycéenne

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Mar 21 Déc - 1:14

En deux trois petites minutes , Aïda ce retrouva face à une radio / Radar, elle analysa la '' chose '' et puisqu'elle n'avait pas un si petit Q.I elle assimila vite et la situation et le fonctionnement de la machine.
Ainsi donc, la jeune fille pris l'ancienne place de Nausicaä.
Pas ou plutôt, plus le temps de rêvasser ! Elle retroussa ses manches et regarda avec assistance le radar, elle avait aussi porter a ses oreilles un casque pour écouter d'éventuelle messages envoyer par radiophonie...
C'est alors...

- Nausicaä ! Il y a un vaisseau en approche mais, ce n'ai pas un ennemie, c'est un neutre.

Puis peut après cette exclamation, Aïda recevais un méssage radio.

'' Arcadia, ici Lizzy, Pilote du Foudroyant, vaisseau neutre, aimerais vous aider à abattre les DeadWings... Je répète, ici Lizzy... Pilote du Foudroyant, vaisseau neutre, aimerais vous aider à abattre les DeadWings ''

- Je vous transmet le message !

Bientôt, dans tous l'Arcadia, la voix de Lizzy, Pilote du Foudroyant raisonna dans tous le vaisseau. Aïda attendait les ordres... Pour une fois, en vérité la gamine savez très bien quand elle devait fair preuve de maturité, toutes ses attitudes d'enfant n'est qu'illusionne, elle comprenait très bien l'enjeu et aller donner son maximum.

-Que dois-je lui dire ?

Question bien idiote, mais Aïda pour une fois attendait patiemment, il n'y avait aucun tremblement de peur ou de quoi que ce soit d'autre, elle prononcé ses phrases d'une voix totalement neutre.
Le radar s'affola soudainement.

- L'ennemie principal s'apprête à effectuer une manœuvre d'abordage ! Quelles sont les ordres? Que dois-je répondre au Pilote du Foudroyant ?
Acceptons-nous son aide?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nausicaa O'Connor
Admin
avatar

Féminin Messages : 88
Localisation : Ombre de la Mort
Emploi/loisirs : Capitaine de l'Ombre de la Mort

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Mar 21 Déc - 12:53

Nausicaa approuva lorsque aida s'installa à la place qu'elle lui avait désignée. Elle semblait s'approprier son post sans trop de problèmes. La jeune femme jeta un coup d'œil sur l'écran mural. Les vaisseaux transportant les soldats étaient devant eux et l'Arcadia n'avait eu pour le moment aucun problème pour les protégés, mais cela n'allait pas durer. Deux vaisseaux Confédérés se rapprochaient dangereusement, les SpaceWolfs retenaient le flot de DeadWings avec problèmes et les vaisseaux Républicains étaient attaqués de tout part et ne pouvait en aucun cas aider l'Arcadia à se tirer de ce mauvais pas. Nausicaa réfléchissait à 100 à l'heure pour échafauder un plan qui tenait la route. Pendant ce temps là; l'Arcadia s'était remis au niveau des Vaisseaux de transports. Ils restaient toujours en dehors des portés de tirs, mais cela n'allait pas tarder à changer. Les Confédérés avaient des vaisseaux plus puissants et Nausicaa ne pouvait pas pousser plus le moteur photonique de l'Arcadia car elle laisserait derrière eux les Vaisseaux de Transports... Que des problèmes et aucune solution ! Un nœud lui noua le ventre. Qu'aurait fait Harlock dans cette situation ? La question ne se posait même pas c'était le Capitaine Harlock et il les aurait réduit en paillasson en moins de deux... Soudain un message audio se fit entendre. C'était Trax.

- Commandant Nausicaa, ici Gold 3, nous allons accomplir une mission de bombardement sur l'unité lourde qui vous attaque. Dirigez vos batteries vers les coordonnées que je vous envoie par ordinateur, nous allons surcharger leurs générateurs de boucliers, vos canons lourds feront le reste !

Les coordonnées d'un des deux navires confédérés s'affichèrent sur l'écran. Une esquisse de sourire traversa le visage de Nausicaa. Elle imaginait parfaitement les risques que Trax avait pris pour obtenir ces informations qui permettraient de leur offrir un temps de répit. La jeune femme ne perdit pas de temps. Sitôt les données interceptées, elle se tourna vers Alfred qui arborait un étrange sourire aux lèvres. Le feu d'artifice allait commencer. Ce n'était pas trop tôt !

- Sommes-nous à porter de leurs canons ?

Le pirate secoua négativement la tête. Nausicaa acquiesça. Pas questions de se mettre en danger pour utiliser les canons, même si Trax lui avait conseillé. De simples torpilles feraient l'affaire. Envoyées aux points stratégiques elles feront imploser puis exploser le vaisseau. Sans aucun doute, enfin... Il lui semblait bien que son Bien-Amé Capitaine aurait agit de la sorte. D'ailleurs elle esperait que Le docteur Zero s'occupait de lui et qu'il était tiré d'affaire. Dès qu'ils auraient un moment de répit elle en profiterait pour lui demander des nouvelles...

- Dans ce cas attendez que leur bouclier soit à saturation et envoyez des torpilles aux coordonnées de Trax.

Alfred acquiesça et les torpilles partirent dans un bel ensemble. Comme une promesse d'un feu d'artifice. Elles frappèrent le vaisseau des confédérés de plein fouet. Tout d'abord rien ne se passa. Puis le radar de l'Arcadia fit remarquer des secousses provenant du vaisseau touché et enfin il explosa après quelques minutes d'attentes angoissées. L'autre vaisseau continua son chemin vers eux. Tandis que des navettes de sauvetage laissaient voir les quelques rescapés qui s'échappaient du vaisseau en flamme.
Un message audio se fit entendre dans le vaisseau relayé par Aida. Nausicaa lui donna l'autorisation pour le faire passer.

'' Arcadia, ici Lizzy, Pilote du Foudroyant, vaisseau neutre, aimerais vous aider à abattre les DeadWings... Je répète, ici Lizzy... Pilote du Foudroyant, vaisseau neutre, aimerais vous aider à abattre les DeadWings ''

- L'ennemi principal s'apprête à effectuer une manœuvre d'abordage ! Quelles sont les ordres? Que dois-je répondre au Pilote du Foudroyant ? Acceptons-nous son aide?

Nausicaa ne savait plus où donner de la tête sur l'un des deux vaisseaux restant un voulait les aborder tandis que venait ce message étrange d'un vaisseau neutre qui voulait se risquer dans la bataille.

-Analyse complète de ce vaisseau Aida ! Si il se révèle bien être un ami, transmettez lui ce message ! A Lizzy, Pilote du Foudroyant de Nausicaa O'Connor, elle hésita, de l'Arcadia. Aide acceptée. Ensuite tu enverras un message à Trax, en lui disant que le Foudroyant est des nôtres pour cette bataille et qu'il la guide sur sa stratégie.

Nausicaa ne s'attarda pas plus longtemps sur cet intermède. L'heure était grave, un abordage se préparait. Les membres de l'équipage présents dans la salle de pilotage la regardait avec insistance. Sur l'écran de contrôle, les vaisseaux de transports républicains, moins performants que les vaisseaux de combats, peinaient à maintenir leusr allures respectives et si l'Arcadia ne faisait rien, ils se feraient tous, sans exception, descendre par le vaisseaux confédérés qui les avaient pris en chasse. D'ailleurs Nausicaa poussa un cri de rage lorsqu'elle vit s'un vaisseau Républicain resté en arrière venait de se faire abordé par les Confédérés. Elles pris cela comme une première défaite et elle sentit l'adrénaline monter dans ses veines. Elle revoyait Halrock lui dire que le facteur de risques étaient à prendre en compte, mais là, elle n'avait pas trop le choix. Elle pris sa respiration et elle lança d'une traite à Aida.

- Envoie ce message aux vaisseaux de transports républicains : Partez devant, l'Arcadia... vous couvre ! Exécution !

Elle vit nettement la surprise se peindre sur le visage des membres de l'équipage. Elle savait que leur chance en combat face à face était très mince... Mais si ce Commandant confédéré voulait les aborder et non les détruires immédiatement alors qu'il en avait la possibilité... C'était un inconscient lui aussi ! Et puis, pour le moment elle 'navait aucune autre solutions. Ah si seulement Harlock était là. Elle se sentait très seule. Très très seule...

-Sommes-nous à porté de tirs Alfred ? Dans combien de temps pourront-ils nous aborder ?
- Moins d'une minute ! 35 secondes !


La pirate acquiesça. Des gouttes de sueur perlaient sur le front de la jeune femme. Leur seule et unique chance était de les prendre par surprise ! Mais elle devait attendre le moment opportun, attendre qu’ils lancent leurs tuyaux d’éperonnage. C'était risqué et l'arcadia nrisquait d'essuyer des contres mesures. Elle regarda l'écran mural, la flotte républicaine avait réussi à s'échapper par devant. C'était déjà positif.

- Demi-tour à 360°, on attaque de front ! Tourelles deux trois et quatre visées les points faibles de ce vaisseau, tels que la passerelle, les réacteurs et les tourelles d'armement ! Torpilles à tête chercheuse visées les salles des machines et la salle de l'ordinateur centrale à mon top ! Aida, Message à Trax pour les SpaceWolfs : Ordre de former une couverture aérienne ! Et de s'occuper des DeadWings.

Nausicaa ne pris pas le temps de respirer et elle fit effectuer une rotation à l'Arcadia, lorsqu'elle se trouva presque nez à nez avec le vaisseau. Elle hurla dès qu'elle vit qu'il sortait leurs tuyaux pour les éperonner. Ils n'avaient pas eu le temps de changer de tactique.

-FEUUUUUUUUU !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Officier Confédéral



Masculin Messages : 11
Emploi/loisirs : P.N.J / N.P.C

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Mar 21 Déc - 20:00

Axyl secoua la tête alors que les communications ennemies lui parvenaient non sans grésillements à l'aide de divers systèmes de contre-mesures électroniques. Aussi fut-il assez surpris que ses adversaires pinaillaient sur un second vaisseau Confédéré! Enfin... c'était ce qu'il lui semblait. Il ordonna donc à son officier de science de vérifier le tout et le jugement fut sans appel :

"Nous sommes le seul vaisseau à avoir attaqué sur ce flanc Capitaine. Les autres sont aux prises avec les Républicains dans un secteur bien éloigné. Attendez... si, j'en vois un! Il vient d'être descendu par une myriade de torpilles rebelles."

Il émit de nouveau un hoquet de surprise quand il entendit que l'un des transporteurs Républicains qui aurait survécu à la salve de tirs destructrices de tout l'armement du Sans Espoir! Une nouvelle fois, il se tourna vers son officier de science qui balaya les écrans d'un rapide coup d'oeil et une nouvelle fois encore, la réponse ne tarda pas :

"Leurs senseurs doivent avoir de légers problèmes. Les pilotes des DeadWings nous rapportent que le transporteur Républicain A BIEN ETE DETRUIT lors de notre SALVE DE TIR et que la seule explosion de vaisseaux confédérés que nous avons à noter est la perte de ce croiseur. L'intégralité de la flotte est encore opérationnelle même si je ne vous cache pas que sur l'usure, les Républicains commencent à prendre l'avantage dans le secteur que nous venons de quitter. Je pense que le capitaine ennemi A FAIT UNE CONFUSION ENTRE NOS DEUX NAVIRES. En effet, c'est nous qui avons subi l'assaut de ces moucherons et si je me souviens bien, les dégâts étaient très minimes. Il semblerait en revanche que notre camarade avait des défaillances sur son système de boucliers ce qui a conduit à sa fin prématurée. Mais j'ai bien envie de répliquer à cette jeune capitaine que LE NAVIRE QUI A ETE ATTAQUE PAR L'ESCADRON DE MOUCHERONS ET CELUI QUI S'APPRETE A LES ABORDER NE FONT QU'UN!"

Les officiers de la passerelle hurlèrent de rire mais la moquerie prit une fin prématurée. A l'aide d'un demi tour à haute énergie, qu'Axyl soupçonnait irréalisable étant donné les équipements obsolètes d'Arcadia, ce dernier se retrouva nez à nez avec le Sans Espoir. Si bien qu'il déclencha une salve de tir de tous ses laséros-canons visant tour à tour différents points du bouclier. Les secousses furent violentes et jetèrent tout l'équipage à terre. L'officier de science se releva le premier et annonça d'un ton presque mécanique :

"Boucliers de proue réduits à 40% capitaine. Quelques dégâts internes à déplorer : tubes de torpilles 1 et 2 hors service, phaseurs de proue hors service, l'infirmerie et les deux hangars de proue ont subi des dégâts conséquents."

Axyl émit un hurlement rageur et confia le commandement à son second. Il descendit lui même au niveau des systèmes de téléportation et des tuyaux d'abordage. Une salve de tir des cinq tourelles lourdes, dont la puissance a été modulée afin de désactiver le peu de boucliers d'Arcadia, fut tirée. Instantanément, les téléporteurs se mirent en marche dématérialisant le capitaine Axyl et neuf escouades de six soldats au niveau de la proue d'Arcadia. Durant ce même laps de temps, le Sans Espoir se mit bord à bord avec Arcadia et lança tous ses tubes d'abordage libérant des escouades de six ou sept soldats un peu partout sur l'ensemble du bâtiment.

Alors qu'il croyait la victoire acquise, ses hommes et lui furent confrontés à une farouche résistance. Des pirates cachés au niveau des portes automatisées tiraient à l'aveuglette. Si un seul bonhomme faisait cela, ce n'était pas trop dangereux. Mais quand ils étaient six ou sept et que vous n'aviez pratiquement aucun couvert... Les pertes s'accumulaient rapidement chez les Confédérés. Sur la cinquantaine d'hommes qui avaient suivi le capitaine, le tiers avait déjà mordu, non pas la poussière, mais le titane du sol d'Arcadia. Les restants s'étaient collés aux murs afin de progresser. Axyl dégaina son épée énergétique et son pistolet laser et un rire dément naquit de sa gorge lorsqu'il coupa l'arme d'un pirate qui se trouvait sur un ouverture a droite et qu'il plongea son arme dans son corps. Dans un même temps, un soldat de son escouade avait criblé de tirs l'ouverture automatisée d'en face qui s'ouvrit... laissant tomber le corps inanimé d'un autre rebelle.

Et ils continuèrent... se frayant un chemin vers la passerelle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trax Baxton

avatar

Masculin Messages : 30
Localisation : Arcadia
Emploi/loisirs : canonnier / pilote

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Mar 21 Déc - 23:52

A présent l'Arcadia et le vaisseau ennemi étaient à distance d'abordage, Trax et ses ailiers virent de sinistres lianes métalliques fuser d'un vaisseau à l'autre pour s'accrocher à la paroi de l'Arcadia.

Trax ne fut qu'à demi-satisfait de l'attaque précédente, les missiles n'avaient faits que peu de dégâts, il fallait passer à un armement plus lourd et à un endroit stratégique. Entre-temps, il reçut le message de Nausicaa sur sa mission de couverture et d'attaque sur les Deadwings, mais n'était-ce pas folie que de se frotter à ces chasseurs modernes ? Il réfléchit très vite...Parcourant le schéma technique du vaisseau ennemi, il nota que les seules ouvertures possibles étaient la rampe de lancement des chasseurs ennemis.

Il lança un appel radio à ses ailliers :


- A tous les Gold, tir de barrage sur les cables d'amarrage ennemis, on va interrompre l'arrivée des renforts et leur couper la retraite, ensuite, suivez-moi.

- Roger leader Gold
- Gold 2, entendu
- ici Gold 1, cible verouillée, paré à faire feu.

Ceux-ci firent feu en même temps que Trax sur les conduits d'abordage, tranchant ceux-ci et les éparpillant dans l'espace proche.

- Attention aux débris ! Rassemblement aux coordonnées que je vous envoie maintenant !

Sur les consoles des chasseurs lourds, les coordonnées indiquaient les rampes de lancement des Deadwings. Ces ouvertures de faible envergure laissaient passer à des intervalles réguliers les mortels et agiles frelons Confédérés, un face-à-face serait un vrai suicide s'ils s'y prenaient mal...Un duel dans un couloir semi-obscur avec une marge de manoeuvre proche de zéro ne laisserait qu'un vainqueur ou un vaincu.

Il fallait en outre, vérifier le temps de synchronisation entre l'interruption du bouclier ennemi et le passage du chasseur ennemi, c'est là qu'il fallait frapper.

Trax programma son ordinateur de tir sur cette étroite fenêtre de lancement mais auparavant il lança un appel au "Foudroyant",
*plus on est de fous...*

- Appel au "Foudroyant, ici Gold 3, leader temporaire de la formation de chasseurs lourds de l'Arcadia, veuillez appuyer notre attaque sur le bâtiment dont je vous envoie les coordonnées, frappez leur armement principal afin d'affaiblir leurs boucliers. Procédez à une première attaque maintenant !

- Je vous envoie le chrono exact de ma frappe pour une seconde attaque afin que nous coordonnions nos efforts.


- A tous les Gold, on prend position face à leurs rampes de lancements et on va leur envoyer notre armement le plus lourd jusqu'au fond de leurs écoutilles, je vous envoie les coordonnées et chrono de tir, torpilles parées et armées ! Synchronisez votre vitesse avec celle du vaisseau ennemi, on va y aller en douceur pour passer leur bouclier !

L'idée de Trax était qu'un bouclier aussi puissant soit-il devait avoir une limite, celle de considérer que la vitesse d'un objet tiers ne constituait aucun danger pour le vaisseau si son déplacement était synchrone au navire. Concentré sur son scanner, il affina les réglages.

L'attaque subie par le navire ennemi, faisait irradier sa protection énergétique, traçant ainsi sur l'écran, le profil de celle-ci et son étendue. Trax relaya les informations vers ses ailiers, la bulle de protection s'étendait jusqu'à environ 15 mètres de la coque. Il décida de "coller" au plus près du bouclier en adoptant la même vitesse que le navire ennemi pour ne pas opposer de résistance et d'être repoussé ou détruit.


- Gold 2, approchez-vous de la coque ennemie, synchronisez votre vitesse.
- Gold 2, placez-vous comme moi face aux tubes de lancement, armez vos torpilles lourdes et faites feu à mon signal.


La manoeuvre périlleuse necessita un pilotage millimétré, les Spacewolfs semblaient immobiles face au vaisseau imposant, dont les rampes de lancement et la sinistre silhouette ressemblait à un faciès mauvais assorti de deux narines immenses et noires d'où surgiraient d'autres ennemis mortels, si rien n'était fait d'ici moins d'une minute.

Tenant compte des différents arcs de tir des tourelles ennemies, Trax choisit une approche lui permettant d'exploiter les angles morts de celles-ci.

- A tous les Gold, suivez mon approche sur votre radar, nous sommes en terrain miné, si vous vous écartez de trop, les batteries ne feront qu'une bouchée de votre appareil.

Le chemin virtuel matérialisé par la progression du Spacewolf balisait cette approche prudente en un couloir coloré de vert sur les écrans de ses ailiers. Leurs ordinateurs analysaient sans cesse leur environnement proche, les arcs de tir des canons ennemis, formaient de vastes cônes mortels de couleur rouge, zones qu'ils devaient à tout prix éviter, bien sûr.

Trax ressentit sur tout son chasseur, la protection énergétique du vaisseau comme s'il était englué dans une mélasse quelconque, il se tenait avec Gold 2, dans l'étroit espace entre la sortie des chasseurs et le début du bouclier, jouant avec ses rétrofusées pour se déplacer à la même vitesse que l'ennemi, c'était comme voler à reculons !

Si l'ennemi disposait de caméras, Trax imaginait que ce spectacle spatial les distraierait de leurs véritables intentions, de plus, ce corps-à-corps les empêcheraient d'utiliser leur armement à courte distance, sans compter que le "Foudroyant" devait les occuper...


- Gold 1 et 4, couvrez-nous, le temps que nous déposions nos arêtes explosives au fin fond de la gorge pour que nos amis s'étouffent avec ! Attention, mon radar détecte un chasseur ennemi à 30m droit devant dans le tube de lancement...

L'ordinateur de tir du Spacewolf, réglé sur les fluctuations énergétiques du bouclier détecta l'interruption de la barrière durant quelques secondes, quand un chasseur ennemi était sur le point d'être lancé, le signal de tir fut immédiatement relayé sur son viseur electronique et celui de Gold 2.

- Têtes explosives armées...FEU ! torpille 1 et 2 larguées ! On dégage et vite ! Formation de combat, à pleine vitesse !

Les quatre torpilles lourdes de Gold 3 et 2 étaient parties vers les entrailles du vaisseau ennemi, sans doute entraîneraient-elles la perte de cet adversaire déterminé en délivrant leur charge de destruction et de mort ? Trax aurait aimé être plus vieux de deux minutes pour constater si ses projectiles avaient mouche ou non...

Il n'eût pas le loisir de se réjouïr, les Deadwings déjà présents, avaient décidés de s'en prendre à eux et tâchèrent de les intercepter.

- A tous les Gold, on a de la visite ! 6 bandits dans nos 8 heures, on va les inviter à bord, plein gaz vers l'Arcadia !

Trax s'adressa ensuite à l'Arcadia : - Commandant, on a six bandits qui nous en veulent, on va jouer les rabatteurs, préparez vos batteries anti-chasseur, on arrive plein gaz mais ils nous rattrapent, ça va être juste !

Se souvenant du "Foudroyant"...: Appel au "Foudroyant", besoin assistance, sommes poursuivis par six bandits. *y'a plus qu'à prier que les artilleurs tirent juste !*

La distance sur son radar diminuait rapidement, déjà l'ennemi leur envoyait des salves, Trax et ses équipiers manoeuvraient en gardant le cap du retour, ce qui empêchaient leurs adversaires de les ajuster mais cet avantage n'allait plus durer très longtemps.

- A tous les Gold, larguez votre carburant supplémentaire et armement inutile, poussez vos moteurs à fond...GO !
De grosses flammes bleues-blanches fusèrent des chasseurs lourds, sollicitant leurs moteurs à plein régime, faisant vibrer leur structure et coque. L'indicateur de vitesse partit dans le rouge, les moteurs ne pourraient pas maintenir cette vitesse très longtemps mais chaque seconde de passé était déjà une petite victoire arrachée à la mort.

*Approchez mes jolis, un accueil très chaud vous est réservé*

Trax décida de faire jouer l'atout psychologique...Il se brancha sur le canal radio universel :
- Gold 3 de l'Arcadia à leader ennemi, vous vous traînez...c'est tout ce que vos chasseurs "modernes" ont dans le ventre ?

Il prit un ton dédaigneux et espérait que celui-ci, piqué dans son égo, morde à l'hameçon réalisant trop tard qu'il était à portée des canonniers du bâtiment pirate.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demetrius Khrysdam
Général Commander
Général Commander
avatar

Masculin Messages : 23
Date de naissance : 24/11/1984
Age : 32
Emploi/loisirs : Général Commander

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Jeu 23 Déc - 23:28

Spoiler:
 

Sur l'Imperial Fist, qui était encore resté relativement en retrait par rapport aux autres vaisseaux, une certaine confusion reignait. Les quelques coups reçus avaient été suffisant pour couper les communications entre plusieurs points vitaux tels que les machines ou les équipes de réparation. L'équipage sur le pont s'afferait et les officiers beuglaient des ordres à tout va sans un semblant de coordination. On avait rarement vu cela sur ce vaisseau. Etait-ce l'absence de leur commandant ou tout simplement le manque d'organisation? En tout cas, la désorganisation était b ien présente et mettait en péril tout le déroulement de l'opération, car L'Impérial était le vaisseau principal de la flotte Confédérée qui dirigeait toute l'attaque. S'il tombait ou était incapable de donner ses instructions, tout était fini.

C'est alors que la porte principale de la passerelle s'ouvrit dans un lourd son métallique, laissant apparaître la silouette fine et élancée de Demetrius. D'un pas décidé, il se dirigea vers le centre de la passerelle sans un mot. Ceux qui étaient proche de lui purent voir qu'il semblait essoufflé et transpirait un peu; mais la chose qui était la plus flagrante, c'était la colère qui fusait de son regard, une haine noire qui provoquait presque une sorte d'aura autours du commandeur, une aura à faire froid dans le dos. Au fur et à mesure qu'il progressait vers le centre de la passerelle, les hommes se taisaient et le regardaient, les quelques uns n'ayant rien remarqués se faisant vite rappeler à l'ordre par leurs camarades à proximité.
Devant les yeux ébahis de son second, il repris sa place devant les écrans de contrôle et se mit à pianoter çà et là. L'une après l'autre, les alarmes se turent et le vaisseau retrouva un semblant de coordination. Enclenchant le système de communication général, il s'adressa à son équipage d'une voix ferme et déterminait, d'où suintait une pincée de colère à peine contenue.

"Ici Demetrius, votre attention à tous. Suite à un incident indépendant de ma volonté, le chaos s'est installé sur notre bâtiment. a présent, le problème est réglé et il est temps pour nous de revenir au plan initialement prévu! En premier lieu envoyé une équipe dans le secteur B45-4, il y a du ménage à faire. Deuxièmement je veux que tous les secteurs soient au vert dans 2 minutes! Il est temps de reprendre ses esprits et de faire notre boulot!" Sur ces mots, il se tourna vers son sous officier artilleur "Que touts les batteries soient réglées en mode passif; ne les utilisez que pour détruire les missiles et toutes les saloperies physique que l'on peut nous envoyer. Mettez le reste de la puissance sur les boucliers."

Immédiatement, sans attendre la réponse de son officier, il retourna vers la console de communication et ouvrit le canal général afin d'entrer en liason avec les autres vaisseaux.

"Votre attention, à toute la flotte Confédérée cessez le feu. Interdiction d'attaquer sans que je ne vous en donne l'ordre. Tous les vaisseaux en mode défensif. Je répète, tous les vaisseaux en mode défensifs, cessez les actions offensives. Ceux qui désobéiront à ces ordres auront affaire à moi!"

Après ce discours, il coupa le canal et changea de nouveau de fréquence. Ses renseignements lui avaient permis de se procurer les codes des fréquences ennemies, et il était temps de lancer sa petite opération. Prenant un inspiration, il pressa le bouton d'activation des transmissions.

"Flotte Rebelle et Républicaine, à tous les rebelles et les républicains, ici l'Imperial Fist, vaisseau commandant de la flotte Confédérée. Cessez l'assault ou vous serez détruits. Nous sommes prêt à écouter les raisons de votre incursion dans notre système. Nos vaisseau n'attaqueront pas pendant 5 minutes. Je répète, vous avez 5 minutes pour nous expliquer les raisons de votre incursion. Nous sommes ouvert au dialogue. Si vous ne répondez pas ou poursuivez votre assaut, vous serez détruit. Notre flotte est sur le point de vous prendre à revers, vous n'aurez plus de chances de retraite. A vous de décider."

Sur ce, il coupa la ligne et attendit, regardant dehors par l'immense baie vitrée qui donnait sur les combats. Les vaisseaux avaient cessé le feu, et les chasseurs rentraient aux hangars. Il imagina la tête des autres commandants lorsqu'ils entendirent son message, mais qu'importe. Si cela marchait, tout le monde allait s'en tirer comme il le voulait. Si cela marchait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apocalypticarpg.forumactif.org/
Officier Confédéral



Masculin Messages : 11
Emploi/loisirs : P.N.J / N.P.C

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Ven 24 Déc - 1:16

Axyl élimina un autre pirate lorsqu'un son sortit de son oreillette. La voix paniquée de son second lui parvint alors :

"Capitaine! Capitaine, nous déplorons des dégâts internes conséquents au niveau des hangars 6 et 7. Quatre torpilles lourdes ont touché nos installations et l'incendie a du mal à être maîtrisé. Le feu se propage vers le générateur de bouclier. Des chasseurs ont également anéanti tous les tubes d'abordage. Vous êtes seuls et sans renforts capitaine. Et les téléporteurs ne sont pas encore prêts."

Le capitaine ne dissimula pas son inquiétude. Ses hommes le regardèrent d'un air interrogateur tandis qu'il dégagea sa lame de la gorge de sa victime. Il rengaina son épée énergétique et se saisit d'un fusil radiant laser délaissé par un de ses soldats tombés au combat. Il chargea l'arme et regarda droit dans les yeux son escouade. Il fit un simple geste de la main droite les enjoignant à le suivre. Et il savait qu'ils le suivraient jusqu'à la mort. Les douze survivants de l'équipe d'abordage se frayèrent un chemin de façon moins discrète à présent. Faisant feu de toute part, usant de grenades et de roquettes, ouvrant des brèches dans les murs d'Arcadia, ils progressèrent rapidement. Cependant, ils furent arrêtés lorsqu'ils débouchèrent au niveau de la porte de la passerelle où des barricades improvisées avaient été dressées. Quatre pirates leur tinrent tête courageusement et faisaient feu à l'aide de deux tourelles lourdes. Trois soldats confédérés s'effondrèrent en poussant un hurlement et un râle inhumain.

Axyl se jeta derrière un couvert de fortune et ouvrit le feu. Les survivants firent de même et répliquèrent. Le combat tournait visiblement en défaveur des confédérés qui déplorèrent des pertes de plus en plus nombreuses. Bientôt, Axyl et un sergent furent les seuls rescapés. Soudain, un grésillement fut émis par l'oreillette du capitaine puis arriva la transmission :

"Capitaine. Le Général Commander Khrysdam demande à ce que nous cessions l'attaque. Ceux qui désobéiront seront passés en court martiale sous le jugement du Général en personne. Devons-nous préparer les téléporteurs?"

Le capitaine n'en croyait pas ses oreilles. La victoire était toute proche. Et son foutu supérieur lui demandait de se retirer! La colère dans le ventre, il bondit par dessus son couvert de fortune, suivi de peu par le sergent et tira à l'aveuglette en direction de la porte de la passerelle. Quelques tirs firent mouche et deux pirates s'effondrèrent. Mais les deux autres criblèrent les confédérés de lasers. Ceux-ci s'effondrèrent dans un gargouillement écoeurant et en poussant un cri atroce.


**********

Alors que le Sans Espoir se retirait après la perte de son capitaine et rejoignait la flotte principale de la Confédération, huit autres appareils sortirent de l'hyper espace sur l'autre flanc des ennemis de la patrie et braquèrent leurs canons sur la flotte rebelles et Républicaine. Le message était clair, aucune action hostile tant que le Commander ne l'aura pas décidé. Tous les vaisseaux Confédérés qui étaient engagés dans de violentes canonnades cessèrent le feu à l'unisson et manoeuvrèrent afin de s'éloigner relativement des ennemis. Bientôt, Républicains et Rebelles furent entourés par une vingtaine de croiseurs lourds de la Confédération, prêts à déchaîner leur colère sur eux. Toutefois, le transport de troupes Républicain réussit à atteindre l'atmosphère terrestre et à débarquer ses troupes.

Kaylen fut horrifiée de voir le visage de son supérieur complètement livide mais cachant une rage indescriptible, une fureur et une colère prête à déferler sur l'équipage. La jeune femme sentit ses jambes trembler alors que de la sueur perlait sur son front. Les mots du Commander furent glacials. Tout le monde obéit et retourna à son poste. Elle ne savait pas si elle devait garder sa place en tant qu'officier de science secondaire. Dans le doute, elle fit un pas en arrière. Ce fut le regard de Richts qui l'en dissuada. Lorsqu'elle porta les yeux sur le commandant en second, il vit son teint extrêmement pâle et bien qu'il tentât de le dissimuler, l'officier arborait une expression horrifiée lorsqu'il vit son commandant arriver sur le pont.

Lorsque le Commander passa à côté d'elle pour regagner son siège, elle croyait qu'elle allait se faire mettre aux fers et punie pour incompétence ou autre motif. Mais il n'en fut rien. La démarche chaloupée de son supérieur trahissait son état de fatigue extrême mais Khrysdam n'était point homme de faible nature. Il donna ses ordres de façon concise et brève et l'ordre régna de nouveau au sein de la passerelle...

Cependant, il semblerait que les Républicains n'avaient pas encore reçu le message car la flottille Républicaine, soutenue par le RBS Arcania de Hayes qui avait rompu le combat après avoir été pris sur l'autre flanc par un cuirassé Confédéré afin de limiter les dégâts, continuait à faire feu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïda

avatar

Féminin Messages : 28
Emploi/loisirs : lycéenne

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Ven 24 Déc - 1:52

Aïda leva la tête, des goutes de transpiration perler sur son visage, ses mains tremblé, et elle ce mordait la lèvre inférieure du bas...
Mais malgré toute ses peurs la gamine gardait la tête haute et une voix étonnamment calme.

Il ne faut pas céder à la panic! Gardons notre calme... Si non, à la moindre étincelle tous vas finir par exploser...

Et c'était le cas de le dire... Les membres de l'équipage commencer à paniquer en voyant le vaisseau ennemie commencer l'abordage !
Aïda secoua la tête, ce cogna le front, histoire de ce remettre les idées en place et déclara à voix haute :

- L'abordage a commencer, un groupe d'ennemie ses infiltré dans notre vaisseau, à parement ils auraient déjà subie de nombreuses perte mais, (oui parce qu'au final il y a toujours un MAIS!) l'ennemie ce dirigent dangereusement sur la passerelle !!

Il y eu un silence de mort... Et la gamine commençait bien à croire que ses nerfs aller l'âcher... Pourtant n'avait-elle pas connue pire?
Si... C'est pour ça, qu'en aucun cas, elle se laisserait abattre. Alors la jeune fille ce leva de son poste, sens vraiment le quitter et déclara avec un esprit clair et une voix qui ne trahissait aucune confiance:

- Mon capitain, j'attends vos ordres.

Après quoi quelque chose grésilla dans son casque, ses fesses rejoignirent sa chaise et elle manœuvra plusieurs commandes pour améliorer la qualité sonore...
Quand elle put tous à fait comprendre le message transmis... Elle crue que son cœur aller se crevé de frayeur!
Elle reconnaissait très bien cette voix...

Quand Aïda était encore à son école sur terre... Une école militaire bien évidemment elle eu plusieurs occasion d'entendre parler de ce jeune prodige, cette intellectuelle militaire, qui maintenant était commandent de l'Imperial Fist...
Beaucoup de jeune enfant comme adolescent l'admiraient et s'en le cacher Aïda aussi, après tous à elle aussi on lui avait inculquer la façon de penser militaire terrienne, à bon nombres reprise elle avait était flatter quand ses professeurs lui disait les nombreuses similarité entre lui et elle... Quand ils lui promettaient et assuraient le même chemin, même avenir que Demetrius Khrysdam !
Tous aussi intelligente et tous le tralalala qui vas avec!

Elle eu un flashe back:

Elle s'en rappelle si bien... Trop bien, ce moment ce situer avent la rencontre avec Rose noire, avent qu'elle ne commence à s'ennuyer durant les cours, alors qu'elle avait obtenue un score plus que excellent lors des dernier examens un de ses professeur l'avait personnellement convoquer pour la félicité.

Aïda était fier comme un coq, et elle marchait en vainqueur dans les couloirs du bâtiment C, avent de se rentre à son lieux de rendez-vous elle avait croiser les doigts et lever les yeux au ciel... Une vielle habitude qu'elle a depuis... Depuis, Depuis aussi loin qu'elle ce souvienne ... Bref.
La jeune fille avait pris soin de toquer à la porte et elle avait attendue le feu vert, puis une fois installer le professeur lui proposait une partie d'échec, elle accepta volontiers tous en lui fessant la conversation sur divers nouvelles théories très intéressent... De fil en aiguille la conversation vira sur des sujets beaucoup plus profonds et intellectuelles... Mais, Aïda savait tenir sa langue, et elle avait raison de ne pas divulguait certaines de ses connaissances, comme quoi, elle n'était pas si confiante et si naïve que cela.

- échec et mat professeur, désoler... Mais, vous avez perdue.

Le veille homme souriait de sa défaite.

- Tu as sus trouver ma faille et attaquer au bon moment... Bravo !

- Merci.

- Tu me rappelle beaucoup cette homme très intelligent et très haut placer dans la hiérarchie militaire... Comment s'appelle t-il déjà...

- Demetrius Krhysdam ?

- Exactement ! Je l'ai déjà rencontrais tu savais.

- Non je ne le savais pas.

Mais elle l'avait deviner dès le début !

- Il y a certaines ressemblances entre lui et toi...

- Vraiment ? Puis-je savoir les quelles ?

- Je dirais... La matière grise mais, il semblerait aussi que tu posséderais la même soif de connaissances et cette jolie lueurs dans les yeux, dommage que contrairement à lui, tu ne te soi pas éveiller complètement. Cependant je ne te mentirais pas... Vous vous ressemblez ça c'est sur, mais, je ne crois pas que tu sois destiner au même avenir que lui... Tu es très, très, très différente que lui surs certains points... Et ça garde le bien précieusement... Reste celle que tu es et ne cherche surtous pas à être une autres.

La raison ramenas Aïda à la réalité.

Ce qui y a de marrent dans tous ça, c'est que le vieux... Il avait raison... La seule chose qui ressemble au commandant de L'Imperial First chez moi... C'est la matière grise, et puis la lueur dans les yeux ça je ne le sais pas... Du moins, pas encore.

Aïda prononça cette phrase a haute voix, histoire que Nausicaä ne la loupe pas dans ce brouhaha :

- Le commandant de l'Imperial First Demetrius Krysdam souhaite comuniquait. Je vous passe l'enregistrement.

"Flotte Rebelle et Républicaine, à tous les rebelles et les républicains, ici l'Imperial Fist, vaisseau commandant de la flotte Confédérée. Cessez l'assault ou vous serez détruits. Nous sommes prêt à écouter les raisons de votre incursion dans notre système. Nos vaisseau n'attaqueront pas pendant 5 minutes. Je répète, vous avez 5 minutes pour nous expliquer les raisons de votre incursion. Nous sommes ouvert au dialogue. Si vous ne répondez pas ou poursuivez votre assaut, vous serez détruit. Notre flotte est sur le point de vous prendre à revers, vous n'aurez plus de chances de retraite. A vous de décider."

- Mon commandant, peut-être devrions-nous accepter... Les ennemies on étaient repousser, et leurs vaisdeau, le sans esspoir à rejoins les autres, mais, il y a maintenant, huit autres appareils qui viennent de sortirent de l'hyper espace sur l'autre flanc, et leurs cannons son braquer sur nous, ils attendent tous le feut vert pour nous canarder... J'attends vos ordres, dois-je vous connectez au commandant de l'Imperial first ?

Demetrius est un homme intelligent et ouvert au dialogue... Pour le moment. Mais, que vas t'il faire après? Cela m'étonnerais qu'il accepte de nous laissais repartir... A moins qu'il n'ai utilité à faire ça... Un échange peut-être? Aurait-il un quelconque intérêt à faire ça? Ou peut-être que les rebelle on quelque chose qui l'intéresse...

Le cerveau de Aïda, malgré son mal de crâne commençait peut à faire fonctionner ses neurones... Cela pourrait-il être un piège?
A ce moment là, aussi bête que cela puis paraître, elle aurait apprécier la présence de Hayes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syldrun Hayes
Admin
avatar

Masculin Messages : 71
Date de naissance : 24/12/1786
Age : 230
Emploi/loisirs : Commandant du RBS Arcania

Caractéristiques
Initiative:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Ven 24 Déc - 11:05

La transmission était claire et limpide. Mais elle était plus qu'inespérée! Le RBS Arcania, bien que lourdement protégé, avait subi quelques dégâts conséquents mais avait déjà neutralisé l'armement de deux ou trois croiseurs sans les annihiler. La flotte Républicaine avait subi des pertes plus importantes, entre autre la perte de deux croiseurs et d'un de ses transporteurs de troupes. Et la situation tournait nettement à son désavantage quand huit appareils Confédérés rappliquèrent afin de les encercler. A une telle portée, leurs puissantes batteries de canons étaient inutiles. Seuls les tourelles lourdes pouvaient tonner et chacun savait que la Confédération disposait d'un armement plus que respectable concernant ce domaine. Hayes n'avait pas vraiment le choix et il n'avait pas franchement envie de risquer la vie d'autres de ses hommes. La perte d'un transporteur et de ses quatre cents soldats et ses cent trente deux membres d'équipage avait réussi à dégoûter le commandant du combat.

"Mademoiselle Félicia, ouvrez un canal pour la flotte."

La sylvidre acquiesça et s'exécuta.

"Ici Hayes à la flotte Républicaine. Cessez le feu et reformez-vous. C'est une chance inespérée que nous offre le commander Khrysdam. Tout bâtiment qui ouvrira le feu sera considéré comme traître à la nation et son équipage sera exilé des frontières de la République."

Ses officiers le dévisagèrent. Entre autre, les derniers croiseurs restants de la République firent halte au feu et s'alignèrent en formant une ligne de bataille. L'Arcania manoeuvra et fit face à l'imposante flotte Confédérée menée par l'Imperial Fist. Hayes ordonna une analyse tactique du bâtiment. Sur les écrans s'affichèrent un détail complet sur l'intégrité du vaisseau adverse, sur son armement, et autres points d'impacts des précédentes canonnades échangées. Les boucliers étaient au maximum, l'énergie de l'armement avait été détournée au profit des boucliers. Avec la puissance de feu réduite d'Arcania, suite à un tir particulièrement chanceux du cuirassé Confédéré qui l'avait pris sur l'autre flanc pendant qu'il échangeait de furieuses canonnades face à l'Imperial Fist, les dégâts provoqués ne seraient que superficiels, la capacité de pénétration de blindage et des boucliers des tourelles Républicaines ayant été sérieusement touchée par les dégâts internes.

"Officier tactique, passez en Alerte Orange, désactivez tous nos systèmes d'armements et nos boucliers en guise de bonne volonté. A toutes les équipes d'ingénieurs, essayer d'effectuer des réparations de fortune sur le noyau central et autres dégâts internes notamment au niveau des tubes de torpilles frontaux."

Le commandant en second se leva pour contester mais son élan fut arrêté par un geste de Hayes. Sous les yeux exorbités de son équipage, il continua :

"Le commander Khrysdam n'a pas l'intention de faire feu, s'il voulait nous détruire, ce serait déjà fait. S'il nous laisse une chance de parlementer, alors profitions-en. Peut être nous en sortirons-nous sans avoir à combattre... Enfin, sans à avoir à subir des pertes supplémentaires."


Son regard se tourna sur l'officier tactique qui obtempéra en jurant entre ses dents. Bientôt, les boucliers furent abaissés, les batteries de canons rentrées à l'intérieur du vaisseau, les sabords fermés et les tourelles principales s'abaissèrent. Hayes avait entendu parler de ce jeune prodige de la flotte Confédérée et de ses manières peu orthodoxes vis à vis de celles de la Confédération. Le fait que l'Imperial Fist les ait engagés bord à bord n'était que folie pure et les dégâts provoqués par les batteries Républicaines n'étaient pas des moindres. Le Commander n'était pas stupide ce qui signifiait que l'officier en charge de la flotte n'était pas Khrysdam. Hayes dut reconnaître qu'il aurait peut être bien voulu le rencontrer dès le début de la bataille qui n'aurait peut être pas eu lieu. Il fit ouvrir un canal vers l'Imperial Fist et chuchota à son second d'envoyer un message discrètement à Arcadia lui enjoignant de cesser le feu mais de continuer sa route vers la Terre.

Hayes n'était pas dupe non plus, il choisit de formuler une semi-vérité. Il ne valait peut être pas le coup de dire qu'ils devaient attiser le feu de la guerre afin d'attirer une bonne partie de la flotte Confédérée dans un guet-apens :

"Commander Khrysdam, je suis le commandant Hayes, officier en charge de la flotte Républicaine et de la mission qui devait être diplomatique. L'incursion de notre flotte avait pour but de proposer un compromis. Nous savons que vos réserves de prométhium sont extrêmement pauvres aussi notre souverain nous a ordonné de vous livrer une certaine quantité de ces rares ressources afin de négocier peut être une solution concernant une jeune fille résidant sur Terre dont vous connaissez sûrement déjà le nom et la place qu'elle joue dans ce conflit."

Mais une telle mission diplomatique ne se fait, normalement, pas dans le sang et le carnage. Il chuchota à l'officier de science :

"Quel est le nom du vaisseau qui nous a agressé?"
"Le Sans Espoir commandant."


Ceci fait, Hayes reprit le fil de la conversation en ajoutant une pointe d'ironie et de provocation, visant à toiser le jeune Commander :

"Vous vous doutez bien que la négociation aurait pu avoir lieu si l'un de vos vaisseaux n'avait pas ouvert le feu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apocalypticarpg.forumactif.org
Nausicaa O'Connor
Admin
avatar

Féminin Messages : 88
Localisation : Ombre de la Mort
Emploi/loisirs : Capitaine de l'Ombre de la Mort

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Ven 24 Déc - 14:08

Nausicaa avait gardé son calme. Un calme inhumain. Lorsqu'elle apprit que des hommes avaient pénétré dans l'Arcadia elle avait gueulé dans le micro de balancer des bombresIntergalactique dans les tubes afin de les faire exploser. Deux sur trois avaient littéralement explosées en plusieurs micros-particules. Ensuite elle plaça l'Arcadia sur pilote automatique. Lorsque Aida lui demanda ce qu'ils devaient faire, elle lui répliqua qu'il fallait garder la passerelle jusqu'à la mort si il le fallait. Elle, elle allait porter secours aux autres pirates. Marise fut surpris de la voir arriver, une détermination morbide peinte sur le visage et il accepta volontiers son aide. Devant Nausicaa, un pirate se fit éventrer par l'homme qui dirigeait surement les Confédérés. Les Confédérés étaient forts mais les pirates aussi. Ils furent néanmoins obligés de se retirer jusqu'à la porte de la passerelle. Nausicaa sentait son cœur battre au rythme des balles que son cosmodragon lâchait. Elle sentait qu'elle défendrait cet endroit jusqu'à la mort aux côtés des autres Pirates. A côté d'elle le Docteur Zero qui avait quitté son infirmerie et Tadashi gardaient le même visage impassible et déterminé. Ils étaient peut-être tout proches de la mort, mais ils continueraient de résister. Des Confédérés s'effondrèrent. Nausicaa en blessa un autre à l'épaule et un à la cuisse. Malheureusement un jet laser la touche au niveau du bras et elle poussa un râle rageur. Autour d'elle les salves lumineuses pleuvaient. Les pirates commençaient à faiblir c'était inexorable. Mais les Confédérés aussi. Soudain l'homme qui commandait la manœuvre tenta une attaqua désespérée. Il fut happé en plein vole par Nausicaa et Tadashi. Il s'effondra. Un autre ne tarda pas à le suivre. Le reste des survivants allaient en courant et en désordre vers le seul Tuyaux d'abordage encore utilisable. Ils partaient sous les salves et les cris de victoires des Rebelles. Elle sentait que quelque chose avait changé chez l'homme qui commandait, et c'est sans doute ce quelque chose qui les a poussés à la victoire. Après les cris de joies vint le moment où le silence tomba. La porte de la passerelle s'ouvra. Nausicaa ordonna que l'on s'occupa des corps des pirates tombés au combat sept des braves pirates étaient dans un cas critiques et deux autres étaient morts. La jeune femme ne laissa pas le chagrin l'envahir et elle retourna à son post. Elle demanda un rapport qui arriva quelques secondes après, l'Arcadia avait reçu quelques dommages internes, mais tout avait été maitrisé et était maintenant sous contrôle. Le bouclier avait morflé mais il tenait encore bon. La jeune femme donna l'ordre de procéder le plus rapidement possible à la remise en état de ce qui pourrait servir plus tard tel que les moteurs ou la chambre des machines. Ensuite elle ordonna que l'on pousse les moteurs à 80% afin de rejoindre les vaisseaux de transports Républicains qui n'avaient pas été touché par la manœuvre périlleuse de la jeune femme. Enfin un point positif. Ils arrivèrent à leur niveau lorsque Aida se tourna vers elle, Nausicaa pensa qu'elle appréciait le courage de la jeune fille. Le message du Commandant Demetrius Khrysdam retentit dans tout l'Arcadia. Nausicaa écoutait, la mâchoire serrée.

"Flotte Rebelle et Républicaine, à tous les rebelles et les républicains, ici l'Imperial Fist, vaisseau commandant de la flotte Confédérée. Cessez l'assaut ou vous serez détruits. Nous sommes prêt à écouter les raisons de votre incursion dans notre système. Nos vaisseaux n'attaqueront pas pendant 5 minutes. Je répète, vous avez 5 minutes pour nous expliquer les raisons de votre incursion. Nous sommes ouverts au dialogue. Si vous ne répondez pas ou poursuivez votre assaut, vous serez détruit. Notre flotte est sur le point de vous prendre à revers, vous n'aurez plus de chances de retraite. A vous de décider."

Nausicaa réfléchissait à toute vitesse. Parler avec ces... Suppôts de Satan ne lui plaisait pas du tout. Mais elle était prête à tout pour retrouver Stellie et les autres enfants de l'orphelinat et puis elle avait fait la promesse qu'elle y arriverait. Elle aurait volontiers répondu qu'elle irait manger des frites au Nutella chez FlunchGalactique lorsque les Confédérés couleraient l’Arcadia, mais cela n'aurait sans doute pas plus à Hayes ni à Khrysdam. Il fallait donc garder son calme et ne pas partir tête baissée. Aida se crut permit d’intervenir et la jeune femme la fusilla du regard.

-Mon commandant, peut-être devrions-nous accepter... Les ennemies on étaient repousser, et leurs vaisseaux, le sans espoir à rejoins les autres, mais, il y a maintenant, huit autres appareils qui viennent de sortirent de l'hyper espace sur l'autre flanc, et leurs cannons son braquer sur nous, ils attendent tous le feu vert pour nous canarder... J'attends vos ordres, dois-je vous connectez au commandant de l'Imperial first ?

Nausicaa avait bien remarqué qu'ils étaient presque totalement encerclés, mais si Khrysdam n'acceptait pas il fallait mettre plein gaz sur la Terre et alors s'en tenir au plan de départ. Ce que Aida ne savait pas c'est qu'il n'était pas à porté de leur canons, et qu'il pourrait s'enfuir sans trop de difficulté. Enfin cette hypothèse resterait surement leur dernière alternative.

-Branchez le canal universel et ordonnez aux Spacewolfs de rejoindre le Hangar pour qu'ils puissent refaire le plein d'énergie et changer d'appareil défectueux. Demandez au Foudroyant de rejoindre aussi les Hangars si il le souhaite.

Aussitôt la voix d'Hayes retentit avec une vidéo sur l'écran principal. Sur l'écran mural le commandant de la flotte des Confédérés els dévisageait froidement.

-
Commander Khrysdam, je suis le commandant Hayes, officier en charge de la flotte Républicaine et de la mission qui devait être diplomatique. L'incursion de notre flotte avait pour but de proposer un compromis. Nous savons que vos réserves de prométhium sont extrêmement pauvres aussi notre souverain nous a ordonné de vous livrer une certaine quantité de ces rares ressources afin de négocier peut être une solution concernant une jeune fille résidant sur Terre dont vous connaissez sûrement déjà le nom et la place qu'elle joue dans ce conflit. Vous vous doutez bien que la négociation aurait pu avoir lieu si l'un de vos vaisseaux n'avait pas ouvert le feu.

La jeune femme répugnait de devoir jouer les lèches bottes du Commandant Confédérés, mais elle allait lui parler en toute franchise. Autour d'elle les membres de l'équipage chuchotaient. Certains voulaient que l'on profite de cet intermède pour mettre les voiles. D'autres voulaient tenter de négocier et encore certains proposaient que l'on prenne par surprise le sans espoir. La jeune femme regarda une nouvelle fois l'ensemble des dégâts internes et externes qu'avaient reçut l'Arcadia. Les trous percés dans le bouclier par le Sans Espoir était des failles dans leur système, ma salle des machines ne fonctionnaient que difficilement. Deux pirates avaient été tués, mais grâce à cette manouvres la flotte Républicaine, des vaisseaux de transports, avait survécue... Après maintes analyses la jeune femme se lança au dialogue, elle n'en restait pas néamoins très prudent et se doutait qu'il y aurait de grandes chances que ces idoits leur fasse un coup fourré. Elle tenta la diplomatie un sourire crispé et une main maintenant le sang qui coulait de son épaule. Le Docteur Zero fi tmine de vouloir la soigner mais elle lui intima l'ordre de partir.

- Ici, Nausicaa de l'Arcadia. Les vaisseaux Confédérés nous ont attaqués et nous avons été forcés de répondre. Nous souhaitons récupérer une certaine jeune fille qui comme l'a dit Hayes vous connaissez le nom. Ce sont nos seules exigences. D’ailleurs je crois que nombre de vos hommes ont péri dans l’Arcadia. Continuer le combat apporterait bon nombre de pertes pour les deux camps.


Dernière édition par Nausicaa O'Connor le Ven 24 Déc - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Mickaelis

avatar

Féminin Messages : 7
Date de naissance : 25/06/1994
Age : 23
Emploi/loisirs : Confédérée Renégate, Pilote du Foudroyant

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Ven 24 Déc - 14:32

Elisabeth regardait avec une certaine excitation les SpaceWolfs lutter contre les DeadWings de l'empire. Un frisson lui parcourut l'échine. La réponse de l'Arcadia se faisait attendre, mais elle se doutait qu'ils avivaient surement beaucoup de chat à fouetter que de se soucier d'un seule chasseur. Elle effectua quelques manœuvres en veillant de rester à bonnes distances des vaisseaux Républicains, histoire de ne pas se faire repérer. Elle eut le temps de remarquer que l'Arcadia couvrait des vaisseaux de transports de troupes. C'était étrange. Pourquoi donc, un vaisseau pirate, recherché dans tout l'empire, couvrais des Républicains et peinait à aller en direction de la Terre ? Qu'avait-il donc de si important à faire sur la planète Terre, totalement dévastée par les guerres contre les Confédérés ? Lizzy sentie sa curiosité piquée au vif. Un DeadWings passa devant elle et elle amorça une descente en vrille et elle vira les lasers de son chasseur sur le flanc du vaisseau. Il n'eut pas le temps de se décaler à tribord, la jeune femme le fusilla. Elle amorça ensuite une descente en piqué sur d'autres DeadWings qui poursuivait un SpaceWolfs. De même que pour leur collègue ceux-ci se prirent deux torpilles. Enfin la réponse positive de l'Arcadia arriva sous forme de message.

A Lizzy, Pilote du Foudroyant de Nausicaa O'Connor de l'Arcadia. Aide acceptée.

Elle n'allait pas sauter de joie mais un sourire satisfait se peignit sur son visage. Elle allait enfin pouvoir se défouler. Elle s'apprêta à descendre en vrille sur un chasseur ennemi lorsqu'ellle vit que le bâtiment des Confédérés venait d'aborder l'Arcadia. Elisabeth sentit un haut le coeur, elle embraya et fit vrombrir le moteur photonique du Foudroyant. Et elle se rua sur les Tuyaux d'bordage tentant en vain de les décrocher ou de les endommager à coups de lasérocanons. Elles avait réussi à peine à le perforer. Elle eut un cri rageur, l'alliage du bouclier l'empèchait de faire des dégâts considérable. Elle reçut à ce moment là un message d'un des SpaceWolfs.

*-Appel au "Foudroyant, ici Gold 3, leader temporaire de la formation de chasseurs lourds de l'Arcadia, veuillez appuyer notre attaque sur le bâtiment dont je vous envoie les coordonnées, frappez leur armement principal afin d'affaiblir leurs boucliers. Procédez à une première attaque maintenant ! *

Lizzy esquissa un sourire et se brancha aussitôt en mode vidéo sur le SpaceWolf qui venait de lui envoyer le message. Elle effectua un salut militaire avec un étrange sourire aux lèvres.

-Ok Gold3, ils n'ont aucune chance d'en rééchapper.

Elle suivit ensuite les manoeuvres de l'ensemble des SpaceWolfs de l'Arcadia et elle se profila à leur suite à bonne distance du vouclier pour le faire atteindre son point de rupture. Un seul écart et cé'atit la mort. Elle avala sa salive et controla son apparail sans trop de problèmes. Une explosion lui fit tourner la tête puis une autre. Deux des trois tuyaux d'abordage venaient de voler en éclats et elle eut une pensée pour Nausicaa, ladite jeune fmeme qui dirigeait sans doute le vaisseau. Mais elle se demandait tout de même ce que faisait Harlock. Elle esperait tout de même que ça allait pour l'équipage de l'Arcadia. Lizzy vit des chasseurs s'approcher des batteries anti-chasseur de l'Arcadia et de se faire happer en plein vol. *Hop et des chasseurs en moins !* De son côté, elle vit dans ses rétros que deux chasseurs l'avaient pris en chasse. Elle mania son appareils ans trop de problème et elle les pris à revers. Ils n'eurent pas le temps de réagir qu'ils explosèrent. Elle reçut ensuite un message de Gold quelquechose, enfin d'un SpaceWolf de l'Arcadia.

*Appel au "Foudroyant", besoin assistance, sommes poursuivis par six bandits. *

La jeune femme amorça un piqué vers les SpaceWolfs et pris elle aussi en chasse les Chasseurs ennemis. L'un d' eux arriva à la toucher et une fumée noire s'échappa d'un moteur auxiliaire. Elle poussa un hurlement rageur et descendit sans plus de jugement celui qui venait de lui porter affront. Soudain els chasseurs survivants firent un demi-tour complet et retournèrent au vaisseau. Lzzy fut surprise de leur réaction et les regarda partir avec consternation.

-Vous abandonnez, lança t-elle sur le canal universel, BANDE DE LAAAAACHE !!!

Ensuite, un appel de l'Arcadia retentit sur ce même Canal et la jeune femme l'écouta avec stupéfaction.

*-Trève de 5 minutes rentrez aux hangars, valable pour le Foudroyant. *

Les Hangars s'ouvrirent et Lizzy s'y engouffra à la suite d'autres appareils. Elle ouvrit la coque de son bâtiment qui se démarquait des autres par sa couleur et sa forme. Elle descendit d'un pas souple et légé. Cette trêve lui permit de se dégourdir les jambes. Elle fit le tour de son vaisseau et regarda d'un oeil critique le moteur auxiliaire fumant. C'était pas de bon augure ça. Elle vit d'un seul coup d'oeil qu'il était complètement fichu et qu'à partir de maintenant elle ne pourrait compter que sur le seul moteur principale qu'il lui restait. Pas pratique si celui-ci était touché durant la bataille. Elizabeth enleva son casque et ses cheveux blonds en bataille tombaient en cascade sur ses épaules. Elle regardait l'effervescence autour d'elle qui lui rapellait ce qu'elle avait vécue lorsqu'elle était encore Républicaine. Elle se tourna vers un homme sortant de son SpaceWolfs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trax Baxton

avatar

Masculin Messages : 30
Localisation : Arcadia
Emploi/loisirs : canonnier / pilote

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Mar 28 Déc - 1:27

Le retour à l'Arcadia fut un soulagement, Trax avait pris de gros risques mais lors d'une bataille, seuls les plus audacieux et imaginatifs auraient le dessus sur ceux qui suivaient les règles d'engagement et procédures, néanmoins avec les Deadwings, il s'en fallût d'un cheveu, heureusement que cette trêve aussi surprenante qu'improvisée mit fin aux hostilités actuelles.

Trax arriva dans le hangar où s'affairaient les mécaniciens et personnel de l'intendance...Quand le vacarme des réacteurs s'arrêta, Trax ouvrit enfin sa visière, coupa l'alimentation en oxygène ainsi que ses systèmes et déverouilla son casque. Il était en sueur et il lui avait semblé perdre des litres d'eau, malgré sa gorge sèche.

Ses équipiers prirent le temps de se congratuler sur le fait qu'ils n'eurent aucune perte, ses ailiers lui donnèrent l'accolade afin de souligner leur esprit d'équipe puis s'éloignèrent vers les vestiaires. Trax rêvait d'une douche mais celle-ci devrait attendre...En effet, une jeune femme se tenait sur le dock non loin d'un navire qui s'était joint à la bataille car il n'était pas présent aux prémices de celle-ci et encore moins dans les soutes de l'Arcadia.

Trax dévisagea la jeune femme, inclina un peu la tête pour identifier celle-ci et décida d'aller à sa rencontre. D'un physique agréable, elle n'en laissait pas moins paraître beaucoup de détermination dans son regard. Il lui adressa la parole :


- Bienvenue à bord de l'Arcadia, je m'appelle Trax Baxton, canonnier et pilote à bord. Vous venez d'arriver ?
Il regarda le vaisseau et ne sut en déterminer la classe, cargo, chasseur lourd ou transport armé ? Des traces de carbone récentes sur sa carlingue signalaient qu'il avait subi l'épreuve du feu...Il remarqua le nom du navire sur sa proue avant inscrit en lettres d'or comme pour défier tout nouvel adversaire, il était inscrit "Foudroyant".

*Ainsi j'ai sûrement affaire au commandant de ce navire*
, Trax se raidit et salua la jeune femme de façon militaire, après tout, aucun grade apparent n'était visible sur son uniforme seyant, il valait mieux faire une erreur d'appréciation positive que le contraire...

- Bienvenue à bord, Commandant, je suis le responsable jusqu'à nouvel ordre de cette formation de Spacewolfs, mon indicatif est Gold 3, je me suis adressé à vous lors du dernier affrontement, puis-je vous servir de guide à bord ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaylen Krisch

avatar

Féminin Messages : 2
Date de naissance : 07/05/1984
Age : 33
Emploi/loisirs : Aspirant à bord de l'Imperial Fist

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Mer 12 Jan - 20:53

Kaylen assistait aux échanges verbaux entre les trois commandants de sa place, non sans une certaine peur qui lui nouait le ventre. Alors que les républicains et ces sales rebelles rejetaient la faute sur eux, la jeune femme aurait voulu intervenir et répliquer mais le regard de Richts lui intima le silence. Demetrius ne semblait pas être au mieux de sa forme et elle sentait bien qu'il devait lutter contre le mal qui le rongeait. Et il n'allait surement pas être le vainqueur de cette lutte. Une poignée de secondes passa seulement avant que l'officier ne sombra dans les pommes à nouveau.

Les négociations étaient en cours, que devaient-ils faire?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nausicaa O'Connor
Admin
avatar

Féminin Messages : 88
Localisation : Ombre de la Mort
Emploi/loisirs : Capitaine de l'Ombre de la Mort

MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   Ven 21 Jan - 21:03

Je poste Dimanche si Syldrun n'a pas posté d'ici-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Protégez Arcadia!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Protégez Arcadia!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pois congo : source de protéines et de devises
» Mon métier ? Protéger.
» Comment protéger mes peaux vertes ?
» Propose Grenousse 5iv Protéen Modeste
» [Recherche] Grenousse/Croaporal/Amphinobi Protéen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apocalyptica RPG :: L'espace intersidéral :: Espace confédéré-
Sauter vers: